Fantôme 509 enjoint les propriétaires de clubs et les artistes de suspendre leurs activités

Fantôme 509 enjoint les propriétaires de clubs et les artistes de suspendre leurs activités

Fantôme 509 se prononce sur l’insécurité qui prévaut dans le pays. Les membres de ce groupe lancent un ultimatum aux artistes et les clubs leur demandant de cesser toutes leurs activités dans un délai ne dépassant pas 48 heures, soit le jeudi 5 novembre prochain.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Par cette initiative, Fantome 509 entend forcer le groupe de personnes ciblées à jouer leur partition dans la lutte pour le respect du droit à la vie en Haïti.

Les membres du groupe mentionnent qu’en cas du non-respect de ce mot d’ordre, ils ne seront pas responsables de ce qui pourrait arriver aux propriétaires de clubs et aux artistes.

“ Le pays ne peut pas continuer ainsi, nous devons changer les choses, car l’Etat est irresponsable ”, déclare Fantôme 509.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *