FIFA-Comité de normalisation : Dadou Jean-Bart, la fin d’une longue aventure

FIFA-Comité de normalisation : Dadou Jean-Bart, la fin d’une longue aventure

Le bureau du Conseil de la FIFA a nommé, ce vendredi, un comité de normalisation pour la Fédération Haïtienne de Football (FHF), suivant l’article 8 alinéa 2 des statuts de la FIFA.

Dadou Jean Bart à la tête de la FHF est désormais une page tournée. En effet, l’instance régulatrice du football mondial a décidé de mettre en place un comité de normalisation avec un mandat de deux années, expirant en novembre 2022.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« La décision fait suite à diverses enquêtes éthiques menées à l’encontre du président de la FHF, Yves Jean-Bart, et d’autres officiels de la FHF, pour leur implication dans des agressions sexuelles perpétrées de manière systématique sur des joueuses, dont des mineures », a écrit la FIFA dans un communiqué publié ce vendredi.

Même après la suspension à vie adoptée contre le Dr. Jean-Bart, il a joué pieds et mains pour empêcher aux victimes d’apporter leur témoignage, selon le communiqué de la FIFA.

« Le Bureau a également pris note que tout semble indiquer que M. Jean-Bart continue d’exercer son influence au sein de la FHF en s’impliquant dans les affaires courantes malgré la sanction prononcée à son encontre. Il a de plus constaté que les défauts structurels de la gouvernance de la FHF sont graves et profonds, et qu’ils ont facilité les abus de pouvoir au sein de la FHF, rendant à présent indispensable de s’engager dans un long processus de réformes. Dans ce contexte, le Bureau a considéré qu’il était très difficile pour la FHF de continuer à mener ses activités et que la nomination d’un comité de normalisation était nécessaire, également afin que les enquêtes éthiques en cours puissent se poursuivre sans encombres », a poursuivi l’instance régulatrice du Sport-roi.

Le comité de normalisation a le mandat pour gérer les affaires courantes de la FHF et d’organiser l’élection d’un nouveau comité exécutif de la FHF sur la base des nouveaux statuts de la FHF, entre autres.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Antoine Langomier
    11 décembre 2020, 21:20

    Mwen pa nan san memwa ak paspouki pou okèn moun… HAITI, d’Abord!

    Le pays est ATÈPLAT à cause de l’inexistence du Pouvoir Judiciaire. Le 10 décembre, les États Unis ont mis en cause les Zélés du pouvoir dans le Massacre de La Saline. Il s’agit de Pierre Richard Duplan, Fednel Monchéry et Jimmy Cherizier alias Barbecue. Face à une Opinion Publique Mawozo et Lavalassienne, parait-il, ils n’auront pas la chance du présumé assassisin Jocelerme Privert.

    En lieu et place de l’instance judiciaire haitienne, la FIFA reste aux trousses de Dadou Jean Bart. Ce dernier dans ses oeuvres pourrait parler d’un marquage à la culotte. Le bon vieux temps avec Dadou, bien sûr, avant la perte des Valeurs et la Cocoratisation de toutes les institutions.

    Maintenant, il est à se demander, quel pays prendra en charge le dossier des présumés Petrodilapidateurs. Quatre administrations.

    l’Observatoire des Questions Haitiennes et Internationales

    REPLY