Fossoyeur du pouvoir, Réginald Boulos demande à l’opposition de dialoguer avec Jovenel Moïse

Fossoyeur du pouvoir, Réginald Boulos demande à l’opposition de dialoguer avec Jovenel Moïse

Le puissant homme d’affaires, Réginald Boulos, qui a rejoint le camp des opposants au pouvoir depuis quelques temps vient de publier une note dans laquelle il demande à l’opposition radicale d’accepter de dialoguer avec Jovenel Moïse dans l’intérêt de la nation haïtienne. Un dialogue qui marquera, souligne-t-il, un changement de stratégie dans la lutte visant à réclamer le départ du régime.

Partant d’un constat alarmant sur la situation sociale, économique et politique du pays, le docteur Réginald Boulos conclut que l’heure est au dialogue. Il invite, en ce sens, les plus rebelles de l’opposition radicale à se réunir autour d’une table de discussions pour poser les problèmes fondamentaux du pays.

“Nous pouvons être des adversaires politiques sans être des ennemis mortels. Si les leaders politiques du pouvoir et de l’opposition discutent avec les étrangers d’Haïti, il n’y a aucune raison pour que les Haïtiens ne discutent pas entre eux dans l’intérêt de la nation”, a-t-il indiqué.

Ce dialogue ne devrait être pas une carte blanche donnée au président de la République, prévient le leader du Mouvement de la Troisième Voie qui croit qu’il doit être, au contraire, une stratégie intelligente pour presser Jovenel Moïse de laisser le palais national.

“Le MTV croit que nous pouvons trouver un compromis historique statuant sur le départ du président de la République. Nous n’allons pas négocier les revendications fondamentales des citoyens. Les peuples n’ont pas l’habitude de perdre les batailles. Cependant, les tenants de cette bataille doivent être intelligents pour la mener. La négociation n’est pas un cadeau,ni une faveur pour quiconque, elle doit servir à montrer au peuple jusqu’où on est capable d’arriver pour faire passer ses revendications”, a écrit Réginald Boulos.

Malgré l’urgence qu’il évoque sur la nécessité d’entamer ce dialogue, Réginald Boulos a posé 3 conditions pour sa tenue:

Il fait savoir que le pouvoir doit cesser d’utiliser les forces de l’ordre pour faire des répressions, il doit également cesser d’utiliser arbitrairement l’appareil judiciaire a des fins de persécution politiques puis la libération sans condition des prisonniers politiques.

3 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

3 Comments

  • Jean Erol
    7 janvier 2020, 15:58

    Le dialogue est la meilleure voie à suivre.

    REPLY
  • Antoine d belizaire
    8 janvier 2020, 01:12

    Decision tres intelligente de la part de mr Boulos.Nouvelle strategie qui permettra de gagner du temps et de la performance dans les actions a venir.Une fois definies les strategies et poser les jalons de la nouvelle Haiti visee, si le President est coupables des faits qui lui sont reproches,il tombera dans son propre piege et sera aisement epingle sinon il sera libre comme le vent.Cependant une reforme en profondeur ou meme la restructuration de l’apareil judiciaire s’avere une mperative.

    REPLY
  • René Josselin
    9 janvier 2020, 11:01

    Le pays ne doit pas mourir, il doit survivre de génération en génération. Cette génération a pour mission de poser des jalons pour la génération future.
    La division ne va pas nous amener nulle part, pour faire référence à la voie tracée par le leader du MTV, nous invitons à tous les signataires de Marriott d’emboiter le pas afin de sortir le pays de marasme.

    REPLY