Fritz William Michel n’a pas de décharge, des députés écrivent à Gary Bodeau

Fritz William Michel n’a pas de décharge, des députés écrivent à Gary Bodeau

La séance de ratification de l’énoncé de politique générale du Premier ministre nommé, Fritz William Michel, prévue pour ce vendredi 23 août prochain, est dans l’impasse.

Un groupe de députés ont acheminé une correspondance au président de la chambre basse lui demandant de surseoir à toutes les activités relatives à la séance de ratification de Fritz William Michel.

Ces députés de l’opposition ont exercé un pourvoi en cassation contre le certificat de quitus obtenu par Fritz William Michel en date du 16 mai dernier concernant sa gestion comme directeur administratif au ministère de l’Agriculture et à l’Inspection générale des Finances. Les députés se sont référés à l’article 11 du décret du 23 novembre 2005 établissant l’organisation et le fonctionnement de la cour supérieure des comptes et du contentieux administratif.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Ces députés, dans cette correspondance, informent le président Gary Bodeau que le Premier ministre n’a pas reçu de décharge pour sa gestion comme comptable en chef de la Direction générale du Budget entre 2009 et 2011. Ces parlementaires ont fait remarquer que cette séance est impossible par rapport au recours exercé par devant la cour de cassation contre la décharge accordée au Premier ministre nommé.

Cette situation rend M. Michel inélligible pour occuper le poste de Premier ministre selon les députés, Joseph Manès Louis, Déus Deroneth, Bertrand Signal, Jean Robert Bossé, Kétel Jean Philippe,Vikerson Garnier, Reynald Exantus, Belizaire Printemps, signataires de cette correspondance.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *