X

X


Funérailles des 4 agents douaniers: parents et amis réunis dans la douleur

Funérailles des 4 agents douaniers: parents et amis réunis dans la douleur

Les funérailles officielles des quatre agents douaniers brûlés vifs, samedi dernier, au sous-commissariat de Malpasse ont été chantées, ce mercredi, au parc du Souvenir en présence de certains officiels du Gouvernement, des cadres de l'administration générale des douanes, des parents des victimes entre autres.

Cette cérémonie funèbre s’est déroulée dans une atmosphère très douloureux; la désolation était à son comble.

Le directeur général de l’administration générale des douanes, Romel Bell, les yeux éplorés, n’a pu faire ses adieux à ces agents disparus dans des conditions tragiques.

Des agents douaniers étaient venus rendre un dernier hommage à leurs collègues lâchement assassinés.

Ce n’est un secret pour personne que les agents douaniers sont traités en parents pauvres et qu’ils ne disposent pas des moyens nécessaires pour lutter contre la contrebande. Selon leurs témoignages, ils font face à toutes sortes de menaces dans le cadre de leur travail.

Cependant, leurs efforts ne sont pas récompensés, se plaignent-ils souvent.

Jusqu’à ce mercredi, les agents douaniers continuent de rendre l’institution policière responsable de la mort des 4 agents douaniers.
Selon eux, la police a failli à sa mission de protéger et servir.

Par ailleurs, ils déplorent le fait qu’ils soient livrés à eux-mêmes sans moyens adéquats pour se défendre face aux contrebandiers qui se montrent souvent agressifs.

”Les contrebandiers sont puissants et les autorités gouvernementales le savent”, ont-ils fait remarquer.

Ils accusent des parlementaires, des membres influents du secteur privé des affaires comme principaux responsables des actes de contrebande. Ils continuent de réclamer justice et réparation pour leurs collègues assassinés dans des conditions regrettables.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply