Gary Bodeau salue le plan de l’opposition radicale

Gary Bodeau salue le plan de l’opposition radicale

Dans un tweet publié 24 heures après la publication par l’aile dure de l’opposition du plan de gouvernance d’après-Jovenel Moïse, le président de la chambre basse a dit soutenir ce plan.

Alors que le président du sénat exprime son désaccord à tous projets de nature à dissoudre le Parlement, le président de la chambre basse y voit le contraire.

En effet, le député de la circonscription de Delmas, Gary Bodeau voit d’un bon œil, la caducité du Parlement, considéré comme l’une des institutions faisant partie du problème et non de la solution.

Brandissant le vieil adage « à quelque chose malheur est bon », le parlementaire croit savoir que la caducité du Parlement aiderait à mieux refonder l’Etat-nation considérant que cette institution fait l’objet de vives critiques en raison, bien sûr, de l’appartenance politique de certains députés et sénateurs.

Le député de Delmas a, par ailleurs, appelé toutes les forces vives de la nation à un dialogue inclusif en vue de trouver un dénouement à la crise socio-politique et économique qui ronge le pays.

«Je fais donc appel aux forces vives de la nation pour leur dire que le cadre de vie que nous avions tous aménagé depuis des décennies touche à sa fin. Il faut mettre de côté nos différends pour s’approprier le présent et réorienter l’avenir», peut-on lire dans l’une des publications de M. Bodeau appelant les protagonistes à enterrer la hache de guerre et profiter de cette opportunité pour travailler au bonheur du pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *