X

X


Grève d’ouvriers, la commission Affaires sociales du Sénat et le secteur privé s’entretiennent

Grève d’ouvriers, la commission Affaires sociales du Sénat et le secteur privé s’entretiennent

Les sénateurs membres de la commission des affaires sociales et du travail se sont entretenus, ce mardi, avec le coordonnateur du Forum économique du secteur privé des affaires, Frantz Bernard CRAAN autour des revendications des ouvriers qui menacent de gagner les rues lundi prochain pour exiger un salaire minimum de mille gourdes.

Cette rencontre fait suite à une série de discussions déjà entamée avec les syndicats des usines textiles et la ministre des affaires sociales et du travail.

Le Président de la commission des affaires sociales du sénat, Wanick Pierre qui se dit satisfait de sa rencontre avec le secteur privé des affaires, fait remarquer que depuis plusieurs jours les ouvriers manifestent dans les rues pour réclamer des avantages sociaux, l’emprunt sur frais de cotisation de l’ONA et des assurances à l’OFATMA.

L’élu du département du Nord-est estime que les ouvriers des usines textiles méritent un ajustement de salaire par rapport à l’inflation qui dépasse les 10%. Le Parlement a demandé aux membres du secteur privé des affaires de mettre à la disposition des ouvriers des busassurant leur transport.

Wanick Pierre a fait remarquer a Frantz Bernard CRAAN que les 4 journées de manifestation annoncées par le syndicat d’ouviers seront un manque à gagner pour le secteur textile. Le parlementaire appelle les
protagonistes à prendre le chemin du dialogue.

Le Président de la chambre de commerce et des industries d’Haïti et du forum économique du secteur privé des affaires, Frantz Bernard Craan se dit prêt a rencontré les syndicats d’ouvriers sur leurs revendications.

Le coordonnateur du forum économique du secteur privé estime que les ouvriers ont le droit d’exiger du patronat des mesures d’accompagnement. Frantz Bernard Craan informe que les patrons d’ouvriers se plieront à toutes les recommandations qui seront faites par les membres du conseil supérieur des salaires.

Il appelle la ministre des affaires sociales et du travail à lancer les discussions entre le secteur d’ouvriers et le patronat.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply