Haïti boude une réunion à l’ONU sur le choléra

Haïti boude  une réunion à l’ONU sur le choléra

Les réactions s’enchainent suite au communiqué de presse publié par Susan D. Page, félicitant la nomination d’un juge d’instruction appelé à mener l’enquête judiciaire sur le dossier Petrocaribe.

Après avoir rappelé son ambassadeur auprès des Nations unies, en signe de protestation contre ce communiqué, le gouvernement haïtien a annulé, mercredi, sa participation à une réunion de haut niveau sur le choléra à New York.

 

La réunion s’est ouverte mercredi soir, des acteurs mondiaux en santé publique,  finance et affaires ont pris part à cette rencontre dans la perspective de discuter sur l’éradication du choléra en Haïti. Cette réunion a été présidée par le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres et son envoyée spéciale pour Haïti Josette Sheeran.  

 

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le président haïtien Jovenel Moïse, qui devait présenter le discours d’ouverture avec M. Guterres lors d’un dîner mercredi, ainsi que plusieurs ministres du gouvernement étaient attendus, en vain. La participation de la délégation haïtienne à cette  réunion a été annulée, ont informé  deux responsables haïtiens et un diplomate américain.

 

Le président Jovenel Moïse voit à travers ces décisions un moyen de protéger l’image du pays. 

 

« Le pays se bat pour défendre son image », a t-il réaffirmé.  Je ferai tout ce que je peux pour que l’image d’Haïti soit respectée», renchérit-il

 

Le chef de l’État n’est pas seul dans cette décision, critiquée par plusieurs secteurs du Pays. 

Lors d’un point de presse avec des journalistes à New York, le porte-parole des Nations unies, Stéphane Dujarric, a déclaré: « Le Secrétaire général est solidaire du peuple et du gouvernement d’Haïti ».

 

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *