Haïti célèbre le centenaire d’anniversaire du romancier Jacques Stéphen Alexis

Haïti célèbre le centenaire d’anniversaire du romancier Jacques Stéphen Alexis

Un jeune étudiant, indiquant ne pas vouloir être trop affirmatif, a déclaré : de tous nos intellectuels, aucun ne peut s’offrir le luxe de se passer de la lecture de ce titre “Compère Général Soleil”. Une œuvre qu’a léguée le mythique romancier Jacques Stephen Alexis, disparu, selon les versions officielles, sous le régime des Duvalier. Une thèse rejetée par sa fille qui, selon elle, son père a été tué par les milices des Duvalier et enterré au Môle St Nicolas.

Plusieurs organisations socio-politiques, dont le ministère de la culture et de la communication, ont célébré ce 22 avril pour marquer le centenaire de naissance du célèbre romancier haïtien, Jacques Stephen Alexis. Ils ont rendu un hommage bien mérité à l’auteur. Plusieurs activités ont été organisées.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dans les jardins de MUPANAH, le gouvernement haïtien, à l’initiative du ministère de la culture et de la communication, a organisé une activité en hommage au célèbre romancier. Plusieurs officiels ont répondu à l’appel de l’activité.

Discours, spectacles, danses et contes, un menu complet pour célébrer la vie de Jacques Stephen Alexis qui, selon plus d’un, est issu de la lignée du Père fondateur de la nation, Jean Jacques Dessalines. D’ailleurs, dans sa lettre adressée à Duvalier, il l’avait mentionné. Un mini-documentaire, diffusé lors de l’événement, dans lequel l’écrivain Dany Laferrière, le professeur Hérold Toussaint et l’actuel ministre de l’éducation nationale Nesmy Manigat ont apparu, a dressé le portrait de Jacques Stephen Alexis.

Nesmy Manigat, présent à l’événement, a indiqué que Jacques Stephen Alexis est comme un héritage sacré pour le pays. De son côté, la titulaire du ministère de la culture, Emmelie Prophète a imploré le pardon au nom de la République et du peuple haïtien pour ce qui est arrivé à ce grand homme en 1961. Ajoutant qu’elle s’est sentie réjouie d’avoir rendu hommage à ce grand écrivain de la littérature haïtienne. Pour elle c’est un «pari gagné».

Jacques Stephen Alexis est né aux Gonaïves le 22 avril 1922 et est mort en 1961, dans le Nord d’Haïti. Il était écrivain, homme politique et médecin. Ses chefs-d’œuvre sont traduits et étudiés dans des Universités en France, en Afrique francophone, aux États-Unis et en Amérique du Sud. Il a écrit Compère Général Soleil, Les Arbres musiciens, Romancero aux Étoiles.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Samora Chalmers
    3 juin 2022, 09:46

    Jacques Stephen Alexis, un homme politique et un auteur incontournable pour la culture générale !

    REPLY