Haïti-Coronavirus : DINEPA et son rôle pour aider à contenir la maladie

Haïti-Coronavirus : DINEPA et son rôle pour aider à contenir la maladie

Quel devrait être le rôle de la DINEPA dans le contexte actuel où le Covid-19 menace les citoyens ?

Dans sa fonction de distributeur de l’eau potable, la Direction nationale de l’Eau potable et d’assainissement (DINEPA) ne semble guère fournir un service efficace à la population.

En effet, au cours d’une enquête auprès de la population de plusieurs quartiers différents, nombreux sont ceux qui ont affirmé ne pas recevoir de l’eau venant de la DINEPA. La situation est telle qu’aux environs de Nazon, de Christ-Roi, de Route de Frère, certaines zones de Delmas (Delmas 56, une partie de Delmas 33, Delmas 18), les habitants ont fait savoir qu’ils doivent se débrouiller eux-mêmes pour se procurer de l’eau potable ou pas pour leur utilisation.

En outre, certains ont même fait savoir que le coût d’un récipient d’eau a doublé systématiquement depuis le pays lock. « Avant que le pays ne connaisse l’arrêt de toutes ses activités l’année dernière, à savoir le pays lock, l’on achetait au prix de 5 gourdes un récipient d’eau non potable », nous dit une habitante de Delmas 18. « Depuis, le prix a doublé et n’a pas changé, malgré la relance des activités », a-t-elle poursuivi.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Même commune, pourtant une situation différente

Pour d’autres, la situation est différente, comme l’a mentionné cette jeune femme de Catalpa 13 au niveau de Delmas 33. « Nous recevons de l’eau, mais pas toujours. Par ailleurs, je note juste que ce n’est pas régulier. L’on passe plus de temps à acheter dans les grands réservoirs », nous a-t-elle dit.

La situation est similaire à Carrefour. Certaines zones reçoivent de l’eau et d’autres pas

Comment expliquer cela, surtout face à la menace que représente le SARS-COV-2, le nouveau coronavirus qui depuis décembre 2019 a fait plus de 15 000 morts dans le monde ?

Sachant que le lavage régulier des mains est l’une des consignes d’hygiènes prédominantes pour éviter d’être contaminé par le virus, quelles sont les dispositions prises par la Direction nationale de l’eau potable et d’assainissement (DINEPA), de concert avec les autorités étatiques et sanitaires pour faciliter l’accès de l’eau à la population ?

Rappelons que la mission de la DINEPA, qui est sous la tutelle du ministère des Travaux publics, Transports et Communication (MTPTC), est d’exécuter la politique de l’État dans le secteur de l’eau potable et de l’assainissement autour de 3 grands axes : le développement du secteur au Niveau National ; la régulation du secteur ; le contrôle des acteurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *