Haïti/ corruption. Le maire assesseur de Bassin bleu Farnasse Cicéron dénonce la mauvaise gestion de la mairie

Haïti/ corruption. Le maire assesseur de Bassin bleu Farnasse Cicéron dénonce la mauvaise gestion de la mairie

Haïti/ corruption. Le maire assesseur de Bassin bleu Farnasse Cicéron dénonce la mauvaise gestion de la mairie

« Celui de la porte d’entrée à Bassin bleu et un projet d’assainissement ».

Farnasse Cicéron révèle que le maire principal de cette commune a détourné 1 million de gourdes.Ce montant était alloué pour le financement d’un projet d’infrastructure appelé « porte d’entrée à bassin bleu ».
Cependant Farnasse Cicéron confie que le maire principal Antony Manigat avait partager son intention de détourner cet argent une fois décaissé afin de se procurer des vêtements neufs.

Le maire principal a réussit son coup grâce à la complicité de Milouse Rousier qui a signé les réquisitions. L’absence de la mairesse assesseur Rousier a permis au maire Cicéron de découvrir d’autres mensonges.

Coincé par son pair , le maire principal confie que 60% de cet argent seront retournés au sénateur Évalière Beauplan , pour avoir faciliter le contrat.

Une information que le maire a contournée en disant que les 50 % de cet argent seront retournés à l’administration du BMPAD .

Le maire Farnasse Cicéron en a profité pour dénoncer l’astuce utilisée par Anthony Manigat afin de justifier cet argent.Farnasse Ciceron estime que le maire principal de la commune de Bassin Bleu travail de concert avec un réseau de faussaires.

Le maire assesseur a aussi dénoncé le détournement d’autres sommes d’argent après le passage de l’ouragan IRMA. 18 mille dollars ont été livré à un particulier pour 31 sacs de riz tandis que les 45 sacs utilisés pour venir en aide aux victimes du cyclone ont été fournis par la Caritas.

Fort de ces constats , le maire assesseur Farnasse Cicéron qui entend démissionner, exhorte le ministère de l’intérieur, l’unité de lutte contre la corruption, la cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratifs à mener une enquête en profondeur afin d’élucider cette affaire et de punir les coupables.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • loukodesir
    22 décembre 2017, 20:50

    au moins nou ta bay kredi sa, a matin debat quand meme .komanman

    REPLY

Les derniers arcticles