X

X


Haïti-Crise: À l’HUEH des malades sont en agonie

Haïti-Crise: À l’HUEH des malades sont en agonie

Depuis 7 jours le pays est bloqué à cause des manifestations consécutives organisées par l'opposition radicale et d'autres secteurs pour exiger le départ de Jovenel Moïse. À l'hôpital de l'Université d'État d'Haïti, les malades peinent à trouver les soins que necessitent leur cas. Les médecins sont quasiment absents.

Eliana Germain est un sexagénaire qui révèle qu’aucun médecin ne l’a visitée depuis le 7 février dernier.

“Nous sommes livrés à nous-mêmes, nous n’avons pas de nourriture, nous n’avons pas d’eau à boire, voire à nous doucher “, soupire-t- elle.

Une autre malade allongée à quelques mètres d’elle, d’une voix tremblante demande aux autorités concernées de ne pas faire usage abusif de gaz lacrymogènes.

” Avant hier j’ai failli mourir”, regrette la souffrante.

La dame qui était à son chevet formule le même voeu. La parente de la patiente confirme que depuis 7 jours, elle n’ a pas pu se rendre chez elle pour récupérer de l’argent afin de s’acheter à manger.

Un médecin qui requiert l’anonymat critique la direction de l’HUEH qui ne prend pas des dispositions nécéssaires pour faciliter le bon fonctionnement de l’ hôpital en ce temps de crise.

“La direction de l’hôpital pourrait mettre à la disposition des médecins des ambulances pouvant faciliter leur transport. Je suis là depuis mercredi. Je ne peux pas trouver de l’eau potable, je suis en très mauvais état. Un sentiment de bonne volonté m’anime, j’
ai l’impression que si je pars, plus de gens vont mourrir. Mais je suis craqué”, a dit le toubib.

Parallèlement, le nombre de patients augmente à cet hopital. Les personnes blessées lors des journées de troubles arrivent régulièrement.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply