Haïti-Crise: les USA dictent la voie à suivre aux “frères ennemis”

Haïti-Crise: les USA dictent la voie à suivre aux “frères ennemis”

Préoccupés par la crise socio-politique qui a trop durée, les Etats-Unis dictent à l’opposition de nouvelles décisions impératives et sans appel.

Une mission secrète, conduite par l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique à l’ONU, Kelly Dawn Knight Craft, sera en Haïti le mercredi 20 Novembre prochain à cet effet.

Les membre de la délégation devront rencontrer des figures emblématique de l’opposition notamment : Evallière Beauplan, Edmonde Supplice Beauzile, Joseph Lambert, Bernard Craan entre autres en vue de leur indiquer la décision des Etats-Unis et des nations unis par rapport à la crise:

1.- Maintenir Jovenel au Pouvoir
2.- Nommer un Gouvernement de l’Opposition
3.- Travailler sur l’amendement de la Constitution
3- Procéder à un référendum populaire sur celle-ci
5.- Organiser des élections générales anticipées .

A en croire une source digne de foi, la communauté internationale n’est pas d’avis que le parlement haïtien, décrié par plus d’un, participe à la solution à la crise qui prévaut dans le pays.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Dmitri Benjamin
    19 novembre 2019, 02:35

    Depuis plus d’un mois j’avais dit à un de mes amis, qui est un proche de Jovenel Moise la façon de résoudre la Crise. J’avais proposé seulement trois points. Ils se trouvent dans la Décision des États Unis et des Nations Unies. Il s’agit des points 1, 2 et 5. Et je ne manquais pas d’affirmer à mon ami, pour arriver à respecter le Protocole à la lettre il devrait avoir un Étranger au milieu des goinfres comme garant. A la pali pay pwa…

    REPLY
  • L'observateur
    20 novembre 2019, 10:33

    Je crois que l’accompagnement de la resolution de cette crise doit se faire par une tierce partie car les acteurs en presence, notamment l’opposition a trop d’interets personnels qui ne sont pas dans l’interet du peuple et du developpement d’Haiti. Je ne crois pas que seuls les politiciens Haitiens peuvent denouer cette tragedie. Malheureusement, ils n’ont pas appris a travailler ensemble pour le bien commun…

    REPLY