X

X


Haïti-Crise: Religions pour la Paix rejette la sollicitation de Jovenel Moïse

Haïti-Crise: Religions pour la Paix rejette la sollicitation de Jovenel Moïse

L’organisme Religions pour la Paix a refusé l’invitation de la Présidence lui demandant de jouer le rôle de médiateur dans le dialogue politique qui devrait permettre de trouver un dénouement à la crise socio-politique actuelle.

L’un des dirigeants de Religions pour la paix contacté par Haïti 24 a confirmé qu’effectivement le chef de l’Etat a sollicité l’aide de l’entité religieuse pour faciliter le dialogue entre le pouvoir et l’opposition politique.

“Nous avons reçu la lettre d’invitation du président le samedi 16 février. Lundi matin nous avons rencontré le chef de l’Etat dans sa résidence. Nous lui avons fait savoir que Religions pour la Paix ne peut pas jouer le rôle de médiateur dans le dialogue “, a révélé cette source.

Elle affirme avoir donné aussi la même réponse au Premier ministre, Jean Henry Céant, au cours de cette même journée

Religions pour la paix dit prendre cette décision après consultation des différentes branches de l’organisation œcuménique.

Elles se sont mises d’accord sur le fait que le climat actuel ne permet pas à Religions pour la Paix de jouer le rôle de médiateur dans la crise.
Selon une autre source proche de l’église catholique, Religions pour la Paix souhaite que les deux chefs de l’exécutif mettent fin à leur bras de fer avant d’assurer la médiation.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Georges Alcidor
    21 février 2019, 18:34

    Band SATAN ban moun relijyon sa yo, yo mem jan ak ban politisyen korompu nou genyen. Yo la pou souse ti pep la kap espere yon la vi miyo nan relijyon an epi nap souce yo. BAND SATAN…
    NOU RENMEN sa le bagay yo pa bon paske ti pep la pral vin we nou pi plis…
    Bon Dje ap we sa, LAP REMET NOU SA..

    REPLY