X

X


Haïti-Culture: ”Konsome Lokal”, une deuxième édition réussie

Haïti-Culture: ”Konsome Lokal”, une deuxième édition réussie

Une cinquantaine de producteurs, artisans et designers, avaient fait le déplacement pour nous nous faire découvrir de nombreux produits estampillées ”Made in Haïti”.

Malgré une tiède affluence, le salon mettant en lumière des produits haïtiens a réussi à combler les attentes du public.

Comment favoriser la consommation de produits locaux dans un pays qui importe près 70% de son alimentation?

C’est en partant de ce sonstat que Nathalie Angibeau, co-créatrice de ce salon, s’est mise en tête de valoriser non seulement les prouits fabriqués en Haïti mais aussi de mettre en lumière les différentes chaines de productions ainsi que les acteurs qui évoluent dans ce domaine.

Produits alimantaires, vêtements, instruments de musique ou encore institution financières, le Parc de la Canne-à-Sucre s’est transformé, le temps d’un weekend, en un immense marché à ciel ouvert.

Les exposants sont venus des 4 coins du pays pour montrer leur savoir-faire, rencontrer des clients ou tout simplement faire preuve d’acte de présence dans ce qui devient peu à peu le rendez-vous annuel pour tous ceux et celles qui recherchent des produits authentiques.

Et lorsqu’on parle d’authenticite, nous tombons sur les Ateliers Gefrraus. Ici on fabrique des guitares 100% made in Haïti. Depuis maintenant 7 ans, Geffraus est luthier, sa première participation à ce salon est une bonne expérience au niveau visibilité, de plus il souhaite que son entreprise soit montrée en tant qu’exemple auprès de la jeunesse haïtienne.

Ses instruments sont devenus sa marque de fabrique au fil du temps.

Au detour de nombreux stands, nous faisons la rencontre de Monique, représentante de ”Lèt a gogo”.

Une entreprise spécialisée dans les produits lactées, tels que le lait…et le fromage. Oui! Haïti produit du fromage encore faudrait-il que nous le sachions.

Avec passion, Monique nous décrit son produit phare tout en n’omettant pas de souligner que ce type de salon est aussi, pour sa part, un acte de patriotisme.

Les producteurs de cacao se partagent le même espace que les producteurs de café, les confitures tropicales rivalisent de saveurs alors les salades de fruits naturels de ”Belfwi” font des émules auprès de la gent féminine.

Gastronomie, objets de décorations ou encore designers, le public avait vraiment l’embarras du choix.

Dernier arrêt devant le stand d’un parfumier. Claude Latouche, haitiano-américian s’est specialisé dans les parfums 100% faits en haiti.

L’entreprise dispose d’une usine qui produit chaque jour de nombreuses fioles qui sont distribuées dans les 10 départements.

Alors que la République Domicaine nous envahit de ses produits de beauté, la compagnie a misé sur une production dotée d’une main d’œuvre locale.

Malgré une timide affluence le premier jour, la seconde édition du salon ”Konsome Lokal” a tenu ses promesses.

Les producteurs locaux ont enfin une foire anuelle leur permettant de faire découvrir leurs nouveaux produits dans des conditions optimales.

Jérémie Tillon

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *