X

X


Haiti/ Culture Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Sécurité Publique appelle à la vigilance durant la saison des ‘’raras’’

Haiti/ Culture  Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Sécurité Publique appelle à la vigilance durant la saison des ‘’raras’’

En Haïti, les festivités de ‘’raras’’ sont célébrées au cours de la période pascale. A l’approche de la clôture de la saison de cette fête, le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Sécurité Publique, dans une note de presse a exhorté les pratiquants à être vigilants.

 

 

Ronsard Saint-Cyr invite les fêtards à utiliser des gilets fluorescents, des lampes torches et tout autre moyen pouvant aider à les repérer à distance dans l’obscurité.

Les bandes de ‘’raras’’ se défilent souvent tard dans la nuit, considérant cet aspect là monsieur Saint-Cyr encourage les chauffeurs et automobilistes de jouer la carte de la prudence en limitant leur vitesse dans les zones festives, afin de limiter les dégâts

Le rara est une forme musicale originaire de Haïti, jouée lors de défilés de rue, généralement au cours de la semaine de pâques.

Les instruments utilisés sont Afro-Centrés, Trompettes en bambou cylindriques appelées vaksen (qui peut aussi être faite de tuyaux en métal), mais dispose également de tambours, de maracas de güiras ou güiros), et de cloches en métal. Les vaksen-s effectuent des sons répétitifs et rythmiques à l’aide d’un bâton. Les trompettes et Saxophones peuvent également être utilisés. Des instruments Taino-Amerindiens comme les güiros et les maracas sont également utilisés au sein du rara.

Les chansons sont toujours chantées en’’ Kreyol Ayisyen’’ et célèbrent l’ascendance africaine de la population afro-haïtienne. ( le dernier paragraphe est extrait de Wikipedia)

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment