Haïti-Économie: les douaniers font la grève, le MEF fait le point

Haïti-Économie: les douaniers font la grève, le MEF fait le point

Le ministère de l’Économie et des Finances a rendu public un communiqué de presse suite au mouvement de grève enclenché par les agents douaniers depuis le 5 mars dernier afin d’éxiger l’application de leur statut particulier conformément au protocole d’accord signé entre eux et le titulaire du MEF l’année dernière.

Le titulaire du MEF, contrairement aux reproches des agents douaniers, précise avoir respecté les mesures contenues dans les accords des 20 et 21 octobre 2017.

L’ensemble des points qui ont été discutés dans cet accord sont entre autres:

-Un ajustement salarial en faveur de l’ensemble du personnel de l’AGD à compter du 1er octobre 2017;

-La finalisation dans un délai ne dépassant les 90 jours du statut particulier de l’agent douanier;

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

-L’application du statut particulier des Agents Douaniers, au plus tard, à partir du 1er octobre 2018.

Sur ce point, le titulaire du MEF rappelle ‹‹ qu’il doit être mis en application au plus tard le 1er octobre 2018, après validations.

 

Se référant au deuzième point du protocole, le numéro u du MEF, dans la note, indique que le statut particulier a été finalisé avec la participation des représentants des signataires et transmis aux instances compétentes pour les suites appropriées

-L’implémentation du Statut particulier comme corrolaire une augmenation de salaire spécifique sur une période de deux ans en faveur des Agents Douaniers, à titre d’agent du trésor public, à compter du 1er octobre 2018

-La transmission à l’AGD des instructions relatives à la mise en oeuvre de ces mesures

-La formation d’une commission composée de représentant du MEF, de l’AGD, et de l’ADH sont les 3 autres points insérés dans ledit protocole.

Soulignant la conséquence néfaste de cette grève sur l’économie haïtienne, le ministre de l’Économie et des Finances invite les douaniers à reprendre le travail en promettant de dialoguer avec les représentants des groupes organisés de la douane afin de parvenir à la pleine application du protocole.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *