Haïti-Élections : Les États-Unis continuent de mettre la pression sur les autorités concernées

Haïti-Élections : Les États-Unis continuent de mettre la pression sur les autorités concernées

Les États-Unis d’Amérique continuent de plaider en faveur de la tenue des législatives dans le pays au début de l’année prochaine.

Dans un récent tweet publié sur la page officielle de l’ambassade des États-Unis en Haïti, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo appelle les autorités à tout mettre en œuvre afin que les législatives puissent se tenir en janvier prochain.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Pour le moment, les élections législatives en Haïti sont en retard. Nous continuons à lancer un appel pour que des élections aient lieu aussitôt qu’elles seront techniquement réalisables », a déclaré le chef de la diplomatie américaine.

« Nous comprenons que le secrétaire général de l’Organisation des États Américains a demandé que ces élections soient organisées à la fin de janvier 2021 », a-t-il renchéri.

S’il est vrai que les États-Unis d’Amérique plaident en faveur de l’organisation des élections en Haïti, d’autres pays comme la France et le Canada ne voient pas d’un bon œil la tenue des élections dans le contexte socio-politique actuel.

En effet, pendant son passage à Jacmel, l’ambassadeur de France accrédité en Haïti, José Gomez a déclaré que l’heure n’est pas favorable à la tenue des élections.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *