X

X


Haïti-Environnement: Le ministère de l’environnement s’engage à faire respecter l’accord de Montréal.

Haïti-Environnement: Le ministère de l’environnement s’engage à faire respecter l’accord de Montréal.

Le ministère de l’environnement dans le cadre de sa conférence de presse hebdomadaire baptisée “Les vendredis de l’environnement”, a présenté ce vendredi 27 octobre 2017 le Bureau National de l’Ozone (BNO). Cette structure vise à faire respecter le protocole de Montréal ratifié par Haïti.

La mission du BNO est de veiller à la conformité d’Haïti aux prescrits dudit protocole qui entend faciliter la régénération de la couche d’ozone d’ici 2065 et de contribuer à la politique d’atténuation des gaz à effet de serre en enlevant de l’atmosphère o. 5 degrés celcius d’ici la fin du présent siècle.

À cet effet, les responsables du BNO ont mené une étude en Haïti en 2002 dans le but de discerner les principales substances, qui sont à la base de la destruction de la couche d’ozone. Selon le numéro 1 du BNO, M. Fritz Nau, cette étude a revélé que ces produits se trouvent dans le “secteur du Froid” (Super Marché, Morgue, Salle d’opération entre autres).

Depuis, le MDE s’est engagé à reguler ce secteur. Pour y parvenir les responsables du BNO ont formé: 114 techniciens frigoristes sur les bonnes pratiques en matière de la gestion du froid. Et 110 agents douaniers sur le système harmonie et d’étiquetage des réfrigérants. Monsieur Nau informe que le BNO a aussi renforcé les capacités des centres techniques de formations et l’administration Générale des Douanes.

Toujours dans le but de faire respecter l’accord de Paris et de Montréal, le BNO entend monter un réseau de 4 centres de récupération et de recyclage de réfrigérants durant les année 2018-2022 afin de diminuer la pression sur la demande de réfrigérants non écologiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *