Haïti-Insécurité : Le jeune journaliste Stevens Grégor Gabriel agressé physiquement par un sapeur-pompier dénommé Mario Pierre-Louis

Haïti-Insécurité : Le jeune journaliste Stevens Grégor Gabriel agressé physiquement par un sapeur-pompier dénommé Mario Pierre-Louis

Dans la nuit du 24 décembre 2019, Stevens Grégor Gabriel, un jeune Journaliste et intellectuel haïtien, très connu sur les réseaux sociaux et le milieu médiatique haïtien, a subi des agressions physiques perpétrées par un sapeur-pompier de la Police Nationale d’Haïti, dénommé Mario Pierre-Louis.

Mario Pierre-Louis, l’agresseur de Stevens Grégor Gabriel

Selon les témoins sur place, cet acte de barbarie a eu lieu tout près de l’avenue Poupelard, suite à un accident ayant démoli le véhicule du jeune Gabriel. Le dénommé Mario Pierrot a décidé de frapper le jeune homme parce que ce dernier voulait juste prendre la scène d’accident en photo.

Ayant reçu des coups au visage et dans plusieurs autres parties de son corps, ce dernier a été conduit à l’hôpital pour les suites nécessaires.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Blessure à la bouche de Stevens Grégor Gabriel

Rappelons que Stevens Grégor Gabriel offre ses compétences à plusieurs médias de la place tels : Radio télévision Pacific à l’émission Viv Ayiti, Haïti 24, Le Médiateur, Le National…

Entre autres, soulignons que Mario Pierre-Louis n’est pas à sa première agression sur des personnes civiles, selon les informations recueillies par notre rédaction. Sans compter un dossier de kidnapping dans lequel il a été impliqué en 2005.

Semblerait-il que Mario Pierre-Louis soit l’un de ces bandits qui ont pris refuge dans l’institution policière pour légitimité leurs mauvaises actions !

Pour l’instant, aucune suite judiciaire n’est encore entamée sur ce dossier. Toutefois, la victime interrogée réclame que justice lui soit rendue.

 

 

Haïti 24

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Duareh
    25 décembre 2019, 10:14

    Se menm yo menm nan

    REPLY
  • Ramphort
    25 décembre 2019, 12:57

    Si je comprends bien c’est un refuge de bandits ce commissariat de police Haïtienne ?

    REPLY