Haïti-Insécurité : Six policiers tués en un mois, les autorités préoccupées

Haïti-Insécurité : Six policiers tués en un mois, les autorités préoccupées

Au cours du mois d’octobre, six agents de la police nationale parmi eux une femme sont tombés sous les balles assassines d’homme circulant à moto. Une situation inquiétante qui interpelle la secrétairerie d’Etat et le haut commandement de la PNH qui annoncent des mesures de sécurité.

En effet, le Secrétaire d’État à la Sécurité Publique a dit déplorer la répétition de ces actes qui sèment le deuil dans les rangs de la Police National d’Haïti (PNH) et profite de l’occasion pour attirer l’attention des secteurs concernés sur l’urgente nécessité de régulariser le fonctionnement des taxis-motos.

Ronsard Saint-Cyr, tout en présentant ses sympathies aux parents, amis et collègues Policiers des victimes, a réitéré sa détermination à œuvrer pour l’instauration d’un climat de Paix dans le pays.

De son coté, le Directeur Général de la PNH, Michel-Ange Gédéon, qui réagissait à la répétition des cas d’assassinat de policier, a dit reconnaitre qu’il n’y a aucun pays où le risque zéro existe pour les policiers.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Toutefois, estime-t-il, ce n’est pas normal que des policiers meurent à ce rythme. L’heure est à la vigilance, selon le DG de la PNH.

‘’Policiers, policières, soyez donc braves, vifs, alertes, intelligents en restant compatissants, sensibles à la cause de cette population que vous protégez et qui vous paie. Évitez votre ennemi numéro un qui est la routine, soyez vigilants’’, a conclu Michel-Ange Gédéon.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *