Haïti-Justice : Joany Canéus, Directeur de la DCPJ, pourra-ti-il arrêter Arnel Belizaire et les responsables de la SOGENER ?

Haïti-Justice : Joany Canéus, Directeur de la DCPJ, pourra-ti-il arrêter Arnel Belizaire et les responsables de la SOGENER ?

À un moment où le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance, Me Jacques Lafontant, a émis plusieurs mandats d’amener contre plusieurs personnalités du pays, plus d’un se demandent si la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) sera à la hauteur des demandes du Chef de Parquet.

 

Arrestation des membres de la toute puissante et nébuleuse SOGENER et Arnel Belizaire, deux grands dossiers sur lesquels le Commissaire du Gouvernement Jacques Lafontant requiert les services de Joany Canéus, Directeur de la DCPJ pour les amener par devant le Parquet afin qu’ils puissent répondre des faits qui leur sont reprochés.

 

Si pour les responsables de la SOGENER, il s’agit des faits de « Faux et usage de faux en écriture privée, de surfacturation, enrichissement illicite et d’association de malfaiteurs » dans le cadre de l’exécution des contrats d’énergie signés entre l’État haïtien et l’institution, de son côté, l’ancien député Arnel Bélizaire est accusé de « complot contre la sûreté intérieure de l’État ». Des infractions punissables par le code pénal haïtien.

 

Personne n’est sans savoir que le pays connaît une crise socio-politique enclenchée depuis les 6 et 7 juillet 2018. On a duement constaté que la situation a pris une ampleur considérable depuis plus de deux mois avec des manifestations visant la démission du Président la République, Jovenel Moïse.

 

Rajoutons que cette crise entraîne souvent la paralysie des activités dans tout le pays, alors que le Chef de l’État dit entamer des réformes dans des secteurs clés à commencer par celui de l’énergie.

 

Ainsi, face à ce contexte totalement chaotique et face à certaines répliques des présumés en question, des observateurs de société civile et de la communauté internationale se demandent :

Est-ce que la DCPJ sera en mesure d’arrêter les responsables de la SOGENER et Arnel Belizaire?

 

En effet, on est à un stade où les yeux sont fixés sur les suites que la DCPJ aura à donner à l’exécution de ces mandats, vu le profil de ces personnalités dans le milieu politique haïtien et surtout après que les dirigeants de la SOGENER aient boudé les deux invitations antérieurs du Parquet et qu’Arnel Belizaire ait filé entre les doigts de la police à Saint-Marc ce 29 novembre 2019.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Jean Carlo Laloi
    30 novembre 2019, 03:34

    Ce qu’on doit savoir avant de poser la question c’est bien personne n’est pas au dessus de la loi c-à-d. Si la justice du pays veut écouter ces deux citoyens donc ils doivent se mettre à la disposition pour présenter devant de la justice car si vraiment nous faisons un pays alors qui pourrait être trop puissant pour soumettre à la justice du pays? Bon, comme c’est en Haïti alors voyons qu’est ce qui se passera.

    REPLY