X

X


Haïti-Justice: Le Chef de l’État assiste à la cérémonie d’ouverture de l’année judiciaire 2017-2018

Haïti-Justice: Le Chef de l’État assiste à la cérémonie d’ouverture de l’année judiciaire 2017-2018

Maître Jules Cantave , président de la cour de cassation a celébré ce lundi 2 octobre 2017 la cérémonie de l’ouverture de l’année judiciare 2017-2018, en présence du Président de la République, Son Excellence Jovenel Moïse, du Premier ministre, Jack Guy Lafontant, et plusieurs membres du cabinet ministériel, notamment le ministre de la Justice et de la sécurité publique, Monsieur Heidi Fortuné, le ministre de l’Intérieur et des collectivités territoriales, Dr. Max Rudolph St Albin, et le ministre de la Planification et de la coopération externe, Monsieur Aviol Fleurant.

Le  Président Jovenel Moïse  a  profité de cette occasion pour  renouveler sa détermination d’améliorer le fonctionnement du système judiciaire et les conditions de travail des personnels , en vue de les rendre plus efficaces dans l’exercice de leurs fonctions et de l’établissement de l’état de droit en Haïti.

Le Président de la Cour de cassation  de son côté, a dréssé un  bilan  des activités réalisées dans les différentes juridictions du Pays au cours  de l’année judiciare 2017-2018, tout en  plaidant en faveur de l’unité des trois pouvoirs afin de trouver des solutions durables aux problèmes du système judiciaire.

 Dans ses propos de circonstance, Me Stanley Gaston, Président de la Fédération des barreaux d’Haïti, s’est  félicité des travaux réalisés pour  redynamiser le système judiciaire, notamment au barreau de Port-au-Prince – dont il est le bâtonnier . L’avocat   souligne la  participation active au task-force mis sur pied par le ministère de la Justice et de la sécurité publique pour lutter contre la détention préventive prolongée et pour faciliter la réforme du système judiciaire.

Le ministre de la Justice, Monsieur Heidi Fortuné, qui a pris la parole à cette cérémonie, au nom de l’administration Moïse-Lafontant, a exposé les différentes actions entreprises par le   gouvernement visant à renforcer la capacité des institutions étatiques, notamment le système judiciaire.

Le ministre Fortuné a enfin évoqué une participation active du CSPJ dans l’élaboration des lois de finances, la mise en place d’une couverture d’assurance pour les greffiers, l’octroi d’augmentations salariales à certains personnels afin d’apporter une solution durable aux problèmes qui font obstacle au bon fonctionnement du pouvoir judiciaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *