Haïti-Justice : libération de trois chefs de gang, Jean Renel Sénatus demande des explications au MJSP

Haïti-Justice : libération de trois chefs de gang, Jean Renel Sénatus demande des explications au MJSP

Le président de la commission justice et sécurité du Sénat, Jean Renel Sénatus, souhaite que la lumière soit faite sur le dossier des chefs de gang, Pétion Jean Pierre Louis, Eloge Maxo et Dorzin Roumel, arrêtés par la PNH et remis à la justice, qui auraient par la suite trouvé leur libération sans qu’aucun jugement n’ait été prononcé.

En effet, ces trois bandits font partie d’une association de malfaiteurs, spécialisés dans le vol des minibus, communément appelés PAP PADAP, assurant le trajet Port-au-Prince/Miragoane.

Une opération menée par la direction centrale de la police judicaire en mai dernier avait conduit au démantèlement de ce puissant gang dont les membres sont passés aux aveux lors de leur présentation à la population dans la rubrique ‘’Allo la Police’’’.

La rumeur enfle. Pétion Jean Pierre Louis, Eloge Maxo, alias 54, et Dorzin Roumel auraient été relaxés. 

Ce dossier qui aurait été confié au juge Jacques Hermon Constant présente des zones d’ombre que l’élu de l’Ouest veut éclaircir.

En ce sens, Jean Renel Sénatus, dans une lettre adressée au ministre de la justice et de la sécurité publique, Heidi Fortuné, invite ce dernier à solliciter du commissaire du gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince un rapport détaillé sur l’état général de ce dossier. 

Réclamant également une copie, le parlementaire estime important les responsabilités soient fixées dans cette affaire au cas où les informations seraient vérifiées.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • Donald
    28 novembre 2017, 19:54

    Commentaire *

    REPLY