Haïti-Migration: 4 haïtiens tués dans un naufrage en mer colombienne

Haïti-Migration: 4 haïtiens tués dans un naufrage en mer colombienne

Quatre haïtiens ont péri dans un naufrage dans les eaux de la municipalité d’Acandí (Colombie), située sur la côte caraïbe et à la frontière du Panama, 3 autres en sont portés disparus, rapporte le quotidien dominicain « Listin Diario ». Les autorités colombiennes continuent les recherches afin de retrouver les personnes portées disparues.

Selon le quotidien dominicain, ces migrants haïtiens ont quitté la République Dominicaine pour rejoindre les États-Unis en passant par la mer des caraïbes. Le bureau du maire d’Acandí a précisé que les victimes sont une femme enceinte, un adulte, une fille de 6 ans et un enfant de 2 ans, tandis que les personnes qui n’ont pas encore été retrouvées sont un homme, une femme et un bébé de 7 mois.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Au cours de l’opération de sauvetage, menée par la marine nationale, neuf personnes ont été secourues.

« 16 personnes dont quatre enfants
étaient à bord du bateau », a déclaré Sandra Julio, secrétaire du gouvernement d’Acandí, une municipalité située sur les rives de la mer des Caraïbes qui fait partie du département de la jungle du Chocó.

Mme Julio a déclaré que le bateau avait quitté la municipalité de Turbo, dans le département voisin d’Antioquia, et que les migrants allaient être emmenés à Capurganá, un village qui fait partie d’Acandí, pour traverser « le Darién Gap afin d’atteindre Panama et continuer leur route vers les États-Unis « .

Le maire d’Acandí, Alexander Murillo, a souligné que « les marins ont été arrêtés et sont détenus au poste de police de Capurganá ».

La tragédie a attiré l’attention d’un groupe d’enquêteurs et de procureurs qui, avec le soutien de la Migración Colombia et de l’Immigration and Customs Control Service (ICE) des États-Unis, ont identifié et localisé tous les membres d’un réseau spécialisé dans des voyages clandestins.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *