Haïti-Petrocaribe : Faut-il bruler le rapport de l’enquête ?

Haïti-Petrocaribe : Faut-il bruler le rapport de l’enquête ?

Officiellement, la commission qui approfondissait l’enquête sur l’utilisation des fonds Petrocaribe a déposé, le vendredi 10 novembre 2017, son rapport par devant le secrétariat du Sénat de la République. Ce document que le sénateur Onondieu Louis avait qualifié de ‘’ramassis de chiffres falsifiés’’ est une fois de plus présente comme le ‘’rapport du siècle’’ par les sénateurs de souche lavalasienne.
‘’La vérité que nous cherchions a été retrouvée’’, s’est targué d’entrée de jeu, le sénateur Evalière Beauplan lors d’une conférence de presse suivie du dépôt par devant le secrétariat du Sénat du rapport d’enquête sur l’utilisation des fonds Petrocaribe, de la période allant de 2008 à 2016.
Une première contradiction relevée dans cette conférence de presse est que dans un premier temps, l’élu du Nord-Ouest a parlé de ‘’verite découverte’’ alors que plus loin ce dernier allait mentionner que certaines institutions consultées dans le cadre de l’enquête s’étaient montrées réticentes à fournir des informations.
Comment un rapport d’enquête peut-il être exhaustif alors qu’il ne dispose pas de certaines données ?
Deuxième contradiction : pendant longtemps, les sénateurs issus de la mouvance Lavalas claironnaient dans la presse que 3 milliards de dollars en provenance du fonds Petrocaribe ont été dilapidés de Préval à Privert.
En conférence de presse le vendredi 10 novembre, Evalière Beauplan a fait état seulement de 1,7 milliards de dollars qui ont été dépensés durant la période de 8 ans, soit de 2008 à 2016.
Correction apportée dans les chiffres par la bande à Beauplan après qu’une enquête menée en toute neutralité par une firme eut démontré que pour la réalisation de 385 projets, sur une période de 8 ans, seulement 1, 705, 423, 180,71 avaient été dépensés.
En rectifiant le tir, les sénateurs-enquêteurs lavalasiens laissent supposer que ce rapport qui sera mis en discussion, le mardi 14 novembre par devant l’Assemblée, est bel et bien dirigé contre certains ex-fonctionnaires de l’Etat.
En attendant la séance annoncée pour le mardi 14 novembre, déjà le rapport de la commission est viral sur les réseaux sociaux.
Dans la conclusion du document, il est demandé que l’action publique soit mise en mouvement contre :
-L’ancien ministre des TPTC, Jacques Gabriel pour forfaiture…
-Les anciens directeurs du BMPAD : Michael Lecorps et Eustache St Lot pour détournement ou dissipation de deniers publics…
– L’ancien Premier ministre et MPCE Jean-Max Bellerive pour forfaiture, concussion…
– Hervé Day, Michel Contant et Lionel Grand Pierre pour forfaiture…
– Hebert Docteur ex ministre de l’Agriculture pour usurpation de titre…
– Laurent Salvador Lamothe ex Premier ministre et MPCE pour forfaiture, concussion et détournement de deniers publics…
– Josefa Gauthier pour forfaiture, concussion…
– Jacques Rousseau pour forfaiture, détournements ou dissipation de deniers publics…
– Marie Carmelle Jean Marie ex ministre des Finances pour détournements ou dissipation de deniers publics…
– Wilson Laleau ex Ministre des Finances pour dissipation et détournement de deniers publics…
– Florence Guillaume Duperval pour forfaiture et concussion…
– Stéphanie Balmir Villedrouin pour détournements de fonds publics, soustraction de deniers publics…
– Yves Germain Joseph pour soustraction de deniers publics…
– Max Rudolph Saint-Albin pour détournements ou dissipations de deniers publics…
Il est aussi réclamé par la commission que l’action publique soit mise en mouvement contre treize (13) firmes :
J&J Construction & Co, ROFISA S.A,IBT S.A,HADOM Constructura S.A, ENSTRAP,MAXITECH S.A,GPL SOLAR LLC, ESOLAR HAITI,SUNTECH SOLAR HAITI S.A, ENERSA, BUROCAD, COMPHENER, GREEN SOLAR SPECIALIST.
Notons qu’une majorité de sénateurs s’apprêtent à accorder un vote défavorable à ce rapport qu’Onondieu Louis révélé avoir été fabriqué au laboratoire PRIVERT.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • TELEMAQUE Denis
    11 novembre 2017, 05:26

    Rapo a fet se vre, men pral gen anpil vye diskisyon ki pral anpeche rapo a pase., malgre gen lajan vreman ki gagote nan fon petwokaribe. Rezon an, fon sa enplike twop gwo chabrak ki gen bwa deye bannann yo. Gen k ap defann tet yo kont rapo a, sitou yo an majorite nan palman an. Men sel sa m konnen nan benyen pa gen kache lonbrit. Tout moun kap defann verite sa, gen pou yo wont. Paske pep la pa manje pwa, li pa ka ap bay lapire.Gen moun kap defann pati politik pa li, gen k ap defann zanmi l yo, gen kap veye pou yo pa rive sou li tou nan vye zafe lap mennen, epi yo bliye pep ayisyen an, eks. Tout sa se enpinite yo vle ki pou renye. Apre sa, le tout lajan sa yo, yo fin vole nan fon petwokaribe a pa antre nan kes leta, se taks ki pral ogmante sou do sa k pi pov yo, se toujou sa k pi ba yo kap peye po kase a obenefis granzouzoun kap vole yo, nan fe anpil milyon. Eske sa se jistis?

    REPLY