X

X


Petrocaribe: le poids politique de Laurent Lamothe et ses anciens ministres fait trembler l’Opposition

Petrocaribe: le poids politique de Laurent Lamothe et ses anciens ministres fait trembler l’Opposition
Laurent Lamothe, Petrocaribe

Le rapport mal fagoté de la commission sénatoriale dont le secrétariat particulier de Laurent Lamothe rejette les conclusions générales hâtives et les extrapolations abusives, est la preuve que “l’aura politique’’ de l’ancien Premier ministre fait peur à certains hommes politiques qui, d’une manière ou d’une autre, veulent le mettre hors jeu.

Plusieurs ex-ministres qui honorablement ont servi leur pays aux cotés de Laurent Lamothe sont dans le viseur de la Commission lavalasienne qui n’a avancé aucune preuve irréfutable pour justifier les allégations gratuites contenues dans ce document

La désinvolture semble avoir été la méthodologie de cette structure parlementaire qui a mené son travail en faisant totalement fi des principes d’éthique et d’impartialité qui devraient caractériser une telle démarche.

Tout compte fait, vu les multiples erreurs grotesques contenues dans ce que le sénateur Onondieu Louis qualifie de ‘’ramassis de chiffres falsifiés’’, il est certain que le but recherché par les enquêteurs est la manipulation, la machination dans l’objectif de ternir la réputation des anciens hauts fonctionnaires de l’Etat mis en cause.

Fabrication de “faits”, montage de “cas”, tout a été mis en œuvre pour tenter de faire accroire à la population que les fonds du programme Petrocaribe ont été dilapidés, balayant ainsi les réalisations du gouvernement Lamothe. Impossible. Les efforts consentis par l’équipe pour mettre Haïti sur les rails du développement ne peuvent être démentis.

En effet, les trois principaux chefs d’accusation relayés par ledit rapport contre l’ancien Premier Ministre Laurent Lamothe n’ont fait l’objet d’aucune vérification rigoureuse, prouvant ainsi la négligence voire la mauvaise foi des rédacteurs du document.

Tout ceci porte l’ancien Chef de Gouvernement à questionner les véritables motivations de cet exercice qui constitue une fois de plus un prétexte fallacieux pour acculer des citoyens qui ont servi leur pays dans le contexte difficile de l’après-séisme de 2010 en tentant de ternir leur image et d’occulter leurs réalisations.

Joseph Piere Louis

3 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

3 Comments

  • Jacob
    14 novembre 2017, 11:03

    Joseph Pierre Louis, enpe respè pou moun kap li atik ou ekri a.

    Premye Minis Laurent Lamothe gen anpil kontra ke l ekzekite ke yo adrese nan rapò a, si sa yo di yo se pat vre. Ou tap vini ak reyalizasyon yo kote rapò a di kontra siyen epi anyen pa fèt. An nou serye paske konpòtman sa yo pap ka kontinye. Ban nou lis travay ki te koumanse sou premye minis la ki te fini nan 3zan li pase sou pouvwa a?

    REPLY
  • herold bellevue
    14 novembre 2017, 11:05

    Le journalisme en haiti biaisé par l’influence des corrompus

    Je pense qu’il serait plus sage pour un Journaliste de profession, de se mettre au dessus de la mêlé au lieu de s’allier au côtés de ses avares qui ne pensent qu’a s’enrichir au détriment de la population. Son travaille c’est de se focaliser sur des idées qui ne sont pas partisane, et qui vont dans l’intérêt de tous.
    Je me demande comment un webnews ose se rangé au côté d’un individu qui est indexé de corrupteur?

    REPLY
  • Lukengs
    14 novembre 2017, 18:03

    Il faut appeler le diable par son nom. Le rapport du sénateur moveplan ne peut en aucun arrêter le train de lamothe. Ils sont peur et ils sachent avec Laurent comme candidat yo pap fe yon mant

    REPLY

Les derniers arcticles