X

X


Haïti-Politique: lutte contre le pouvoir, Jean-Charles Moïse fait son come-back

Haïti-Politique: lutte contre le pouvoir, Jean-Charles Moïse fait son come-back
Haïti-Politique: lutte contre le pouvoir, Jean-Charles Moïse fait son come-back

Plusieurs dizaines de partisans et sympathisants ont accuelli ce vendredi 24 novembre le leader de l'opposition à Milot, sa ville natale.

Le numéro un de la plateforme politique “Pitit Desalin” et ses sympathisants ont annoncé à l’occasion la reprise prochaine de la mobilisation contre le pouvoir en place.

L’ancien candidat à la présidence de la plateforme politique “Pitit Desalin” a été accueilli ce vendredi comme un roi, à son arrivée au Cap-Haitien où il a transité pendant quelques minutes.

Perché sur un pickup, vêtu d’une chemise rouge, Jean Charles Moïse a fait le tour de la ville, drainant derrière lui, bon nombre de ses partisans et sympathisants.

Saluant avec un geste de la main ses supporteurs l’ancien candidat à la présidence, l’air pâle, visiblement fatigué, n’a fait aucune déclaration à la presse, avant de regagner sa ville natale, Milot.

Les ” Pitit Desalin ” scandaient des slogans élogieux à l’égard de leur idole, de retour de Cuba où il recevait des soins.

« Nous allons continuer la lutte avec notre leader », avertissent les “fidèles de Moïse”.

À Milot, l’ancien sénateur de la République a été chaudement accueilli par des bandes à pieds créant l’animation et la curiosité sur son passage.

Il faut souligner que le leader politique est allé à Cuba pour se faire soigner à cause d’une paralysie faciale qui provoque un affaissement et une élongation des lèvres , un affaissement de l’aile du Nez, un effacement du sillon nasogenien et une chute de la commisure labiale. La joue est creuse et flasque.

Face à la fragilité de sa santé Jean Charles Moïse pourrait-il vraiment continuer la lutte qu’il entend mener contre le pouvoir en place?

Une question qui demeure pendante.

Joseph Pierre Louis

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply