Haïti représentée à la 110ème session du conseil des ministres et au 9ème sommet des chefs d’État de l’ACP

Haïti représentée à la 110ème session du conseil des ministres et au 9ème sommet des chefs d’État de l’ACP

Le Ministere des Alfaires Étrangères et des Cultes , Boccit Edmond, participe cette semaine à la 110ème session du conseil des ministres et au 9ème sommet des chefs d’État d’Affrique, des Caraïbes et du Pacific qui se tient au Nairobi du 6 au 10 décembre .

« Le Groupe ACP regroupe les États ayant signé et ratifiė la Convention de Lomé et l’Accord de Cotonou fondant les relations entre l’Union européenne et les Etats d’Afrique, des Caraibes et du Pacifique (Relations ACP-UE). Il compte soixante-dix-neuf (79) Etats membres dont quarante-huit de l’Afrique, seize de la Caraibe et quinze du Pacifique. Ces assises ont lieu dans un contexte marqué par des transformations profondes au sein du Groupe ACP et le processus de négociations devant aboutir à la conclusion et la signature d’un nouvel Accord de partenariat ACP-UE en remplacement de l’Accord de Cotonou qui arrivera à expiration en février 2020 », a rapporté le MAE.

Au cours de la cent-dixième Session du Conseil, les Ministres des Affaires Etrangères et les Ministres en charge des Relations ACP ont débattu de plusieurs temes d’intérêt pour le Groupe notamment la révision de l’Accord de Georgetown établissant le Groupe ACP, l’état d’avancement du processus de nėgociations de l’Accord post Cotonou, le financement du dėveloppement, la promotion et de le développement des chaines de valeur agricoles.

La désignation d’un nouveau Secrétaire général du Groupe ACP, les décisions et résolutions adoptées au niveau ministériel ont été soumises à l’approbation du Sommet. Dans son intervention de circonstance, le Ministre des Affaires Etrangères et des Cultes a exprimé l’adhésion de la République d’Haiti aux mutations en cours au sein du Groupe, fait état de l’évolution de la situation sociopolitique dans le pays et réaffimmé l’engagement d’Haiti de contribuer à la réalisation des buts et objectifs de l’Organisation. Sur rapport du Conseil des Ministres, le Sommet a entériné la révision de l’Accord de Georgetown, la désignation d’un nouveau Secrétaire général en la personne du Docteur Georges Rebelo Pinto CHIKOTI de la République d’Angola qui remplace le Docteur Patrick GOMES du Commonwealth de Guyana, et a adopté la déclaration NGUVU YA PAMOJA de Nairobi qui fixe les nouvelles orientations et définit les objectifs stratégiques de l’organisation pour les années à venir. A travers cette Déclaration, les Chefs d’Etat ou de Gouvemement du Groupe ACP proclament leur foi dans le multilatéralisme comme étant la meilleure forme de gouvemance des affaires du monde, et s’engagent à œuvrer à la promotion de la bonne gouvemance, de la paix, de la sécurité, de mécanismes innovants de financement du développement, du développement économique et social inclusif et le la coopération Sud-Sud. L’Accord de Georgetown révisé transforme le Groupe des Etats d’Afrique, des Caraibes et đu Pacifique (Groupe ACP) en Organisation des Etats ACP (OEACP), entre autres changements et modifications. L’Accord de Georgetown fut signé à Georgetown, Guyana, le 6 juin 1975, puis amendé par décision du Conseil des Ministres lors de sa soixante-dix-huitième Session tenue à Bruxelles, Belgique, les 27 et 28 novembre 2003. La délégation haitienne comprenait cinq membres dont l’Ordonnateur National du Fonds Européen de Développement (FED).

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *