Haïti-Sécurité: 3 soldats de l’Armée remobilisée sèment la pagaille à Anse-Rouge, Hervé Denis scandalisé

Haïti-Sécurité: 3 soldats de l’Armée remobilisée sèment la pagaille à Anse-Rouge, Hervé Denis scandalisé

Trois nouveaux soldats de l’Armée remobilisée ont semé la pagaille dans night club, le week-end écoulé, à Anse-Rouge, commune de l’Arrondissement de Gros-Morne, Département de l’Artibonite.

Ces trois soldats qui répondent aux noms de Rodini Pierre-Louis, Dave Basquin et Livens Dervil ont participé à une bagarre et ont fait usage d’armes à feu dans le club, «Vavou N`Feeling», où deux personnes en sont sorties blessées.

Suite à cette tumulte, les bagarreurs qui ont tenté de prendre la fuite, ont été rapidement appréhendés par des agents de l’UDMO appelés en renfort de la police locale.

Le Ministère de la Défense, dans un communiqué daté du 3 avril 2018, confirme l’information.

Hervé Denis a toutetefois indiqué que les soldats ne sont pas autorisés à porter d’arme à feu.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le titulaire du MD a informé dans cette note qu’une enquête administrative a été dilligentée par le Parquet du Tribunal de Première Instance des Gonaïves en vue de faire la lumière sur cet incident, particulièrement sur l’origine des armes utilisées lors de ce forfait.

Le Ministre de la Défense dit déplorer et condamner avec fermeté tous actes d’indiscipline et comportements indignes qui ne cadrent pas avec la nouvelle philosophie de l`institution Militaire. En ce sens, Hervé Denis a assuré que les instances compétentes ont été instruites en vue d’adopter dans le meilleur délai les mesures qui s’imposent.

 

Notons que beaucoup de gens gardent des mauvais souvenir de l’ancienne Force Armée d’Haïti, considérant les actes arbitraires et de violation des Droits humains dont les soldats avaient souvent fait montre.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *