X

X


Haïti-Sécurité: les enfants des quartiers “Tibwa et Grande-Ravine” crient au secours

Haïti-Sécurité: les enfants des quartiers “Tibwa et Grande-Ravine” crient au secours

Un mois après l’incident survenu à “Grande-Ravine et Tibwa” le 13 novembre dernier, où des bandits armés avaient échangé des tirs avec la police nationale, causant ainsi des morts et des blessés, le calme n’est toujours pas revenu.

Des bandits armés continuent de semer la terreur au niveau de ces zones, empêchant ainsi les élèves de reprendre leurs activités scolaires.

Des parents sont obligés de garder leurs enfants chez eux.

Face à cet état de fait, l’Union des Parents Progressistes Haïtiens plaide en faveur d’un climat sécuritaire afin que les enfants puissent reprendre le chemin de l’école.

Dodson Saint-Martin, membre de la coordination de l’Union des Parents d’élèves Progressites Haïtiens réclame l’intervention de l’État.

Cette structure sollicite l’intervention notamment du ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, de la Police Nationale d’Haïti au niveau des quartiers “Tibwa et Grande-Ravine “afin d’établir un climat sécuritaire dans ces zones.

Le responsable de l’UPEPH dit prendre cette initiative après de nombreuses doléances reçues des parents d’élèves.

Des parents sont obligés de garder leurs enfants chez eux, des écoles ont prévu de fermer leur portes, raconte Dodson Saint- Martin.

Monsieur Saint-Martin responsabilise les autorités judiciares qui, selon lui, n’ont pas traité le dossier de Grande-Ravine avec toute la rigueur nécessaire.

”Dans cette affaire, un avis de recherche est lancé contre les policiers jugés fautifs alors qu’aucun plan n’a été mis en branle afin de désarmer les bandits”, déplore-t-il.

UPEPH exhorte les responsables de l’État à désarmer les Bandits en leur offrant d’autres opportunités.

Dodson Saint-Martin encourage également une enquête en profondeur afin de démasquer les politiciens qui, selon lui, fournissent des armes aux délinquants.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *