Sabina Sifois, disparu lors d’une veille de nuit à l’Eglise Shalom

Sabina Sifois, disparu lors d’une veille de nuit à l’Eglise Shalom

Une mère de cinq enfants s’est rendue au Radio Caraïbes FM pour lancer son cri de désespoir après avoir perdu son enfant de 11 mois, le 23 février dernier, dans une veille de nuit à Shalom Tabernacle de Gloire.

Intervenant sur la Radio d’une voix à peine audible, la mère de Sabrina Sifois a expliqué qu’elle avait, cette nuit-là, entrecroisé ses pieds sur son enfant et ce dernier a disparu au moment où elle rentrait dans un léger sommeil.

 »C’était au moment où les dirigeants du service invitaient les fidèles à venir plonger dans la piscine imaginaire du temple », poursuit-elle

 »Je me suis précipitée vers la chaire pour demander de l’aide, mais les responsables de l’assemblée m’ont repoussée », raconte-t-elle d’une voix sanglotante.

Avec une pointe de scepticisme, les journalistes lui ont demandé si quelqu’un peut confirmer la présence de l’enfant qui l’accompagnait à l’église.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

 »Tous les fidèles qui priaient aux alentours avaient remarqué que j’étais venue avec l’enfant », a répondu la mère qui a présenté une photo comme preuve aux journalistes.

Plusieurs membres de sa famille et des riverains du quartier peuvent également en témoigner, a-t-elle indiqué.

La femme en détresse a raconté qu’elle s’était rendue plusieurs fois à la Radio pour solliciter l’annonce sur les ondes mais les agents de sécurité l’ont violemment repoussée.

Cette nouvelle affecte le père de l’enfant qui serait actuellement hospitalisé chez les sœurs de Carrefour Péant.

La mère deséspérée appelle au secours. Elle qui espère trouver son enfant a déjà entamé les démarches auprès des autorités judiciaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *