Haïti-Social: combattre la pauvreté en Haïti, la Fondation Louis G Lamothe s’engage de plus en plus

Haïti-Social: combattre la pauvreté en Haïti, la Fondation Louis G Lamothe s’engage de plus en plus

La fondation Louis G. Lamothe a fêté en grande pompe ses deux ans d’existence, ce 23 février.

À l’occasion, un gala de bienfaisance a été organisée au local de Jojo restaurant. Le Président de la république, Jovenel Moïse, le Premier ministre, Jack Guy Lafontant, le ministre de la Planification et de la Coopération Externe, Aviol Fleurant, le président du sénat de la république, Joseph Lambert, le président de la chambre des députés Garry Bodeau, le député Abel Descollines, le sénateur Ronald Larèche font partie des personnalités publiques qui sont venus soutenir la FLGL.

Dans ses propos de circonstances, Laurent Lamothe, membre de la FLGL, a rappelé quelques réalisations de la FLGL:  »la construction de la route de Panyol, la construction du Centre de Classique de Panyol, la construction des maisons à Anse Duclerc, détruites suite au passage de l’ouragan Matthieu, l’éléctrification de ces maisons entre autres ».

Par le biais de l’ancien Premier ministre, la Fondation a réitéré sa volonté de combattre la pauvreté et l’exclusion sociale dans le pays.

Ainsi, Laurent Lamothe prévoit de construire d’autres maisons à Anse Duclerc notamment au village des pécheurs.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pour cela , il invite des entrepreuneurs, d’autres partenaires financiers à faire un don à la fondation Louis G. Lamothe.

 »Nous sommes une petite fondation »a t-il tenu à préciser.

Présent à l’événement, le Président de la République a jugé bon de soutenir les activités positives du pays, ce qui a justifié sa présence à la célébration au 2ème anniversaire du FLGL.

Jovenel Moïse a discuté en tête à tête avec plusieurs représentants de la FLGL lors de cette soirée.

Dans cette foule, composée notamment d’entrepreneurs, de journalistes, de représentants d’organisation, les journalistes en quête de réaction ont interviewé le député Abel Descolines.

Sans langue de bois, il dit croire que la fondation sert à renforcer l’État qui peine à mener à bien sa mission dans le pays. Le parlementaire encourage, en ce sens, les responsables de la Fondation de continuer à œuvrer afin d’améliorer les conditions de vie de la population haïtienne.

Ce gala de bienfaisance a permis aux politiques, entrepreneurs, au public en général de prendre connaissance de l’ensemble des réalisations et des perspectives de la FLGL. Mais également, cette fête a permis aux responsables de cette structure sociale de récolter des fonds qui serviront à aider à la réalisation d’autres projets en cours.

Rappelons que la FLGL se donne pour mission de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale dans le mays. La fondation tire son nom du père de Laurent Lamothe, présenté par son fils comme un homme humble, charitable, respectueux et intègre.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *