Haïti-Social: Insécurité foncière dans le Nord-est, des paysans appellent à l’aide des autorités

Haïti-Social: Insécurité foncière dans le Nord-est, des paysans appellent à l’aide des autorités

Des paysans dans le département du Nord-est sont victimes systématiquement de l’insécurité foncière.
Des héritiers, fermiers et locataires de terrains dans ce département sont dépossédés de plusieurs hectares de terres et d’autres sont menacés de déguerpissement dans cette région.

Ces paysans sont chassés par des multinationales qui exploitent les ressources minières dans cette région.

Ces paysans font face à l’insécurité foncière depuis l’année 2000. Une centaine de paysans ont été chassés de leurs terres en vue de l’implantation du parc industriel CODEVI.

Ce processus a accéléré au cours des années 2010 et 2011 dans la localité de chabin où se trouve le Parc industriel Caracol.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Wilson Ménard un paysan qui appelle à l’intervention des autorités locales dit avoir été dépossédé en 2010 de plusieurs hectares de terres dans le Nord-est.

Wilson Ménard cultivait le manioc et le haricot sur ces terres qui abritent maintenant le parc Caracol.

Des organisations de droits humains ont déjà attiré l’attention des autorités sur cette situation et appellent à la mise en place d’un plan de développement rural au profit des paysans.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *