Haïti-Social: le MAST et le MHAVE promettent de défendre le droit des migrants.

Haïti-Social: le MAST et le MHAVE  promettent de défendre le droit des migrants.
Haïti-Social: le MAST et le MHAVE promettent de défendre le droit des migrants.

« Migrasyon an yon reyalite pou jere pou tout moun ka benefisye »: thème retenu cette année par le ministère des Affaires Sociales et du Travail, Le ministère des Haïtiens vivant à l’Etranger et l’Organisation Internationale pour la Migration à l’occasion de la célébration de la journée Internationale des Migrants cette année.

La ministre a.i des Haïtiens vivant à l’étranger, Stephanie Auguste, a rappelé que la migration constitue un défi pour Haïti et les pays vers lesquels nos compatriotes migrent.

Ce sont les intellectuels qui partent vers l’extérieur en quête de mieux-être, selon le dernier rapport de la Banque Interaméricaine du Développement (BID) précisant que 60% des intellectuels haïtiens quittent le pays chaque année.

Par ailleurs, la titulaire du MAST a informé être en pourparlers avec plusieurs pays afin de défendre le droit des migrants haïtiens.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La représentante principale du MAST en a profité pour exhorter les citoyens qui désirent migrer à remplir les conditions nécéssaires pour le voyage.

Fabien Sambussy, chef de mission de l’OIM, pour sa part, a fait savoir que des discussions sont en cours avec les dirigeants de la République Dominicaine afin d’aborder le sujet de la migration qui occasionne très souvent des désaccords profonds entre les deux pays qui se partagent l’Iles.

Toutefois, il reconnait les difficultés auxquelles font face les Haïtiens dans le pays.

Rappelons que la mission du MHAVE est d’assurer la connexion du pays avec ses ressortissants vivant à l’étranger, de répondre aux attentes de la diaspora en étant son porte-parole auprès des autorités gouvernementales, d’aider à son implication et à sa réintégration socio-économique et politique.

De plus, ce ministère a pour but de promouvoir, d’orienter et de faciliter la coopération entre les Haïtiens vivant à l’étranger et ceux de l’intérieur en vue de leur pleine participation dans le processus de développement durable du pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *