Haiti-USA: environ 60 000 Haïtiens perdront le TPS en juillet 2019

Haiti-USA: environ 60 000 Haïtiens perdront le TPS en juillet 2019

 

Ce permis temporaire a protégé les Haïtiens contre la déportation après le séisme du 12 janvier 2010.

7 ans après, des centaines d’Haïtiens perdront cette protection.

La protection spéciale contre la déportation connue sous le nom de statut de protection temporaire (TPS) sera révoquée pour 59 000 Haïtiens vivant et travaillant à Miami et à travers les États-Unis, a annoncé lundi la secrétaire par intérim du département de la Sécurité intérieure, Elaine Duke.

La protection prendra fin de façon permanente le 22 juillet 2019, ce qui permet aux Haïtiens vivant aux États-Unis sous TPS de bénéficier d’une fenêtre de 18 mois pour retourner dans leur pays d’origine.

À la fin des 18 mois, les Haïtiens choisissent de rester aux États-Unis s’exposeront à une éventuelle détention ou expulsion.

Le département de la Sécurité intérieure affirme que les conditions en Haïti se sont améliorées significativement, ce qui fait que le programme sera prolongé une dernière fois jusqu’en juillet 2019 afin de donner aux Haïtiens du temps pour préparer leur retour dans leur pays natal.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *