Haïti/sécurité Diminution des actes de violence et d’insécurité dans la zone métropolitaine selon le dernier rapport de la JILAP

Haïti/sécurité Diminution des actes de violence et d’insécurité dans la zone métropolitaine selon le dernier rapport de la JILAP
Haïti/sécurité Diminution des actes de violence et d'insécurité dans la zone métropolitaine selon le dernier rapport de la JILAP

L’insécurité et le sentiment d’insécurité ont diminué chez les citoyens et citoyennes dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince.
Dans le 64eme rapport de la Commission Nationale Justice et Paix,publié sur la situation sécuritaire du pays,72 cas de morts ont été recensés entre juillet à novembre 2017 dont 44 sont assassinés par balles et 18 dans des accidents de circulation.

Selon la commission la majorité des cas de violence sont enregistrés dans les communes de carrefour et de Port-au-prince pendant le 3eme trimestre de 2017.

La commission a recensé cette année 418 cas de mort dont plus de 300 par balles.

La commission en à profiter pour déplorer l’assassinat par balles de 15 policiers, cette année ,dans l’exercice de leurs fonctions.

Toutefois les chiffres ont diminué cette année comparés en 2016 dont 600 cas ont recensé selon la directrice nationale de la JILAP Jocelyne Colas Noël.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cependant les actes de braquage ,de viol ,de vol à main armés continue de faire de nombreuses victimes dans la zone métropolitaine de Port-au-prince.

La Commission Nationale Justice et Paix dénonce plusieurs cas d’homicides perpétrés par des agents armés attachés aux mairies ;dont le statut légal reste d’ailleurs mystérieux.

En ce sens la JILAP appelle les autorités civiles, judiciaires et policières à prendre en compte les différentes recommandations faites par les organisations en matière des droits humains.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *