X

X


Hinche: un enseignant se suicide à cause de sa mauvaise condition de vie et de travail

Hinche: un enseignant se suicide à cause de sa mauvaise condition de vie et de travail

Le professeur Fleuritoine a débuté sa carrière de conseiller pédagogique à l'EFACAP Sténio Vincent de Saltadère et a été par la suite transferé par la Direction Départementale d'Éducation du Centre à l'EFACAP Anténor Firmin de Hinche.

Le professeur Fleuritoine a débuté sa carrière de conseiller pédagogique à l’EFACAP Sténio Vincent de Saltadère et a été par la suite transferé par la Direction Départementale d’Éducation du Centre à l’EFACAP Anténor Firmin de Hinche.

Cet enseignant dénonce souvent sa mauvaise condition de vie et de travail dans le système éducatif. Il ne cesse de réclamer, du ministère de l’éducation nationale, plusieurs mois d’arriérés de salaire comme tant d’autres qui sont dans le système éducatif.

Maître Fleuritoine souffrait également de la diabète. N’ayant pas suffisamment de moyens pour se faire soigner, ce fonctionnaire s’est tiré une balle dans la tête pour mettre fin à ses souffrances.

La famille EFACAPIENNE est en deuil après avoir perdu un de ses conseillers pédagogiques. Elle appelle le Ministère  de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle à normaliser la situation des professeurs pour éviter qu’une telle action se reproduise.

5 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

5 Comments

  • Brunel NESTOR
    27 octobre 2018, 13:34

    Commentaire

    REPLY
  • Sony
    27 octobre 2018, 22:38

    Une victoire pour l’Etat haitien puisque depuis plus de trentre ans il prepare la fin de la nation en negligeant l’education au profit de la corruption et de la mediocrite. Sympathie a tous les profs haitiens qui ne savent pas s’ils vont sortir de cette galere.

    REPLY
  • Etienne Frantzko psychologue
    28 octobre 2018, 08:28

    Commentaire *

    REPLY
  • Abel Mercier
    28 octobre 2018, 10:56

    Donc, il ne s’agit pas réellement d’un suicide mais d’un génocide au cas par cas du système éducatif. Le professeur a juste prêté son concours au système malgré lui et contre lui. Puisse cet exemple de bravoure pour plus d’uns et de lâcheté pour d’autres, servir de déclic de la rupture d’avec cette gestion puante de toutes les causes nationales!

    REPLY
  • Markendy
    28 octobre 2018, 17:17

    Bravo pour le Ministre "Ledikasyon Nasyonal".

    REPLY