Il n’y a aucun mal à ce qu’un membre du Secteur Démocratique parle au téléphone avec Jovenel Moïse , dixit André Michel

Il n’y a aucun mal à ce qu’un membre du Secteur Démocratique parle au téléphone avec Jovenel Moïse , dixit André Michel

L’ancien sénateur, Kelly Bastien, avait fait l’objet de vives critiques de la part de ses collègues de l’opposition pour avoir rencontré Liné Balthazar, président du PHTK. Ce qui l’a même poussé à quitter le Secteur Démocratique et populaire. Aujourd’hui, le porte-parole de cette structure, l’avocat-militant, André Michel, n’y voit aucun inconvénient à ce qu’un membre du Secteur Démocratique et Populaire parle au président de la République, Jovenel Moïse.

L’opposant farouche au pouvoir en place a même confirmé que le sénateur, Evalière Beauplan, a l’habitude de parler au téléphone avec Jovenel Moïse. D’ailleurs, a-t-il dit, l’ex-sénateur a toujours mis tous les membres du Secteur Démocratique au courant de ses conversations avec le chef de l’État. Ce qu’André Michel qualifie de transparence. Cependant, il dément avoir lui-même rencontré Jovenel Moïse.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Parallèlement, l’avocat-militant a apporté un démenti formel aux déclarations de l’ex-sénateur Simon Dieuseul Desras selon lesquelles des membres du Secteur Démocratique avaient empoché 9 millions de gourdes, pendant le mouvement  » Peyi Lòk  » pour débloquer les rues afin de permettre à l’homme d’affaires Reynold Deeb de passer avec 52 containers remplis de marchandises, en provenance de la douane de Port-au-Prince.

« Ansyen senatè Desras di sal vle ak bouch li », a lâché André Michel pour démontrer que les propos de son frère de l’opposition ne sont pas crédibles. Il dit voir dans la démarche de son collègue une tentative visant à diviser les opposants farouches au pouvoir en place pour laisser le champ à l’équipe du PHTK.

Toutefois, il reconnait que certains membres du Secteur Démocratique qui n’ont pas de conviction politique se sont laissés acheter par l’équipe au pouvoir détentrice des fonds PetroCaribe.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    31 octobre 2020, 03:51

    NAP PALE PEYI, FOK MWEN FÈ RAPEL ISTORIK YO TANZANTAN pou Jèn entènot yo… Et au besoin, je suis prêt à répondre à toutes les questions san voye roch kache men. Je connais comme ma bouche les crabes sur le terrain politique…

    Le politicien haitien est très versatile et sans conviction. Il n’y a pas de modèles au sein de la génération des marasa Aristide-Preval, Paul, Manuel…, Privert, Neptune… Cherestal, Werleigh et Joseph (Annick François). La société moribonde peut mettre ce dernier sur un piédestal, mais elle ne pouvait pas effacer les FAITS HISTORIQUES. Lors des "élections primaires" (vèkèlè) au sein de l’OPL, je le répète, Joseph avait digéré très mal sa défaite face à titidiste Sauveur Pierre Etienne. Au cours de l’avènement de Privert I, il ne ratait pas l’occasion de devenir le ministre de l’intérieur. A la ministè nèg OPL renmen se ministè enteryè, sanble se yon Bwat ki gen anpil afè. C’est ainsi, Joseph faisait peu de cas des mauvaises langues, en abandonnant le reste de son mandat de sénateur et ses associés de l’OPL.

    Au ministère de l’intérieur, l’opliste Paul Antoine Bien-Aimé s’était mêlé les pieds en distribuant de gros sous à des parlementaires prevalistes du moment, au sein de l’Inite-Inikite. PA GEN MOUN KI GEN MOUN. Un certain PM Jean Max Bellerive venait à la rescousse du ministre Bien-Aimé. Le commissaire du gouvernement, Me Sonel Jean-François a été révoquer pour insubordination. Il n’avait pas le droit de convoquer un ministre en fonction pour rendre des comptes à la République en Lambeaux…

    San okèn Ront, Sauveur Pierre Etienne bezwen ekri Liv sou eleksyon Magouy ki toujou fèt nan peyi a. Aprè dans Tanbou lou. Marasa Aristide/Preval pran tout pou yo. Nèg ki te bezwen Lasibab vin pran Lasibab. A la verite nan nèg OPL yo, mwen pa kwè Pierre Etienne te nan pran Lasibab. Sèlman mwen ta renmen konnen si nan liv Pierre Etienne ekri a si l mansyone byen klè eleksyon 25 jen 1995 yo te fèt pou Oganizasyon Politik Lavalas (OPL). Lè sa a, pat gen dout Gerard Pierre Charles ak Sauveur Pierre Etienne te Ozanj pi mal ke mèt Jean GILBERT. Men yo pat konnen sa marasa Aristide/Preval te pare pou yo pi devan… Se bon pou yo se ak nèg ki Rate nan tout domèn yo te bezwen fè politik. Yo fè peyi a kontinye peye konsekans enkonsekans yo. Lè yon Nèg pa pare, ou pa gen Ekip, ou pa gen bon jan IDEYOLOJI peyi, ou pa monte teren politik. Si se pa sa, se DRIVE yo pwal DRIVE w. Marasa Aristide/Preval pase, Martelly pase, pwezime asasen Privert pase, Jovenel Moise pase (il appartient au passé), SISTÈM nan KANPE TENNFAS. Yo tout vin RICH anndan Sistèm nan, yo kite peyi a nan “Shithole.”

    Le RNDDH avait envoyé une note de protestation en appui à Me. Jean-François. Peine perdue. L’OPINION PUBLIQUE MAWOZO oublie cette page d’histoire récente. L’ancien ministre de l’OPL, M. Paul Antoine Bien-Aimé est en train de boire son argent en dehors des yeux des "Analfabèt pa bèt." Il laisse le terrain politique pour son collège Paul Denis et les autres affamés.

    L’Échec de Privert II (pays lock) a crée la pagaille dans le camp des grecs. En voyant cette grande PAGAILLE dans le camp des Zefeyis de "pays lock," l’Opinion Publique Mawozo (moun Preval ak Privert), ne sait pas à quel saint se vouer. C’est dommage, avant le "pays lock," le président Jovenel Moise pat vo Pip Tabak nan men Oligachi ak Gran Manjè Phtk yo. M. Moise jouissait des bienfaits de la fonction sans se soucier de rien (tankou Marvel Dandin ta di mwen pweyidan) et il attendait le moment venu pour procéder à la Preval. Se piyay vin pran piyay… JOU BARE JOMO.

    L’Échec de Privert II, a eu un effet positif pour la population. 1) Le plan du prevaliste Jovenel Moise a échoué. 2) En maintes fois, l’opposition a été démasquée.

    Un tant soit peu, le pays reste le grand gagnant. Eleksyon pou KAO pi devan papka fèt san pa gen CHITA TANDE. Privert II ECHWE, pap gen PIYAY betizè Martelly te bay la. Merci Allah pou frè m ak sè m yo papa yo an Afrik!

    L’Observatoire des Questions Haitiennes et Internationales

    REPLY