Insécurité à la Saline : le Marché de la Croix des bossales, vache à lait des bandits

Insécurité à la Saline : le Marché de la Croix des bossales, vache à lait des bandits

Plusieurs citoyens cherchent à comprendre ce qui se passe réellement dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. Dans des vidéos qui circulent en boucle sur les réseaux sociaux, des cadavres (près d’une dizaine) sont constatés sur des tas d’immondices qui jonchent le boulevard La Saline.

Selon les premières informations, des gangs armés de la zone qui s’affrontent et qui s’entretuent. Certains politiciens parlent du décès du chef de gang dénommé  »Kiki » et l’arrestation de  »Bout Jeanjean ». Tandis que d’autres accusent la première dame de monnayer ces bandits pour affaiblir la manifestation de l’opposition.

Le maire de la commune de Port-au-Prince, Ralph Youri Chevry a fait savoir que le marché de la Croix des bossales rapporte gros.

De ce marché public, on tire inlassablement profit. Les bandits s’entretuent pour avoir le contrôle de ce marché public situé au boulevard La Saline.

Toutefois, il n’écarte pas les autres possibilités. Le maire de Port-au-Prince informe que la majorité de la population fréquente ce marché public. Ce Lieu est la vache à lait des bandits.

Notons que les « Madan sara’’ sont souvent rançonnées, battues, violées à Croix-des-Bossales. Les rançonneurs sont présents de manière ponctuelle au marché. Certains réclament de l’argent avant le dépôt des marchandises, d’autres après la vente, expliquent plusieurs Madan sara.

Malheuresment aucune présence ni patrouille policière ne sont observées au marché de la Croix des Bossales, où les commerçantes sont livrées à la merci des bandits de grand chemin.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *