X

X


Insécurité à Port-au-Prince : des commerçants déposent une plainte contre l’État haïtien

Insécurité à Port-au-Prince : des commerçants déposent une plainte contre l’État haïtien

Des commerçants du marché Hyppolite ont déposé, ce lundi, une plainte contre l'État haïtien pour dénoncer les actes de violence dont ils sont victimes de manière systématique.

Ils dénoncent le laxisme des membres du conseil municipal de Port-au-Prince face à la recrudescence de l’insécurité dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Depuis le début de l’année, au moins 15 commerçants ont été tués par balle au marché Hyppolite. Certains d’entre eux ont été dépouillés de leurs marchandises par des hommes armés.

“L’assassinat ce week-end de Lamartine Normal à Cité soleil à sa sortie du marché Hyppolite est la goutte qui a fait renverser le vase” se plaignent des commerçants.

Pour exprimer leur colère et leur indignation, ces commerçants ont marché pacifiquement dans les rues du Centre-ville, ce lundi. Ils ont dénoncé l’irresponsabilité des autorités policières et judiciaires face aux actes de ces bandits qui sèment le deuil dans la communauté.

Ils menacent de rester dans les rues si aucune mesure n’est prise au plus haut niveau de l’Etat.

Conscients de leur apport à l’économie, ils ont déposé une plainte au Parquet de Port-au-Prince afin de forcer les autorités à assumer leurs responsabilités.

Ils appellent également le conseil municipal de Port-au-Prince à renforcer la sécurité au sein de ce marché public.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

2 Comments

  • Benselin
    15 mai 2019, 03:50

    Tout comme en France…

    REPLY
  • Solin
    16 mai 2019, 02:08

    Ce gouvernement doit agir le plus tot que possible.

    REPLY