Insécurité : Assassinat de l’un des gardes du corps de Youri Latortue

Insécurité : Assassinat de l’un des gardes du corps de Youri Latortue

Ricot ainsi connu, un agent de la sécurité rapprochée de l’ancien sénateur du département de l’Artibonite, Youri Latortue, a été assassiné par des individus armés à Delmas 64.

L’information a été confirmée par un proche du sénateur contacté par un rédacteur de Haïti 24.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le gardien du bureau du Parti politique de M. Latortue, également atteint de projectiles, est dans un état critique, selon des informations recueillies par la rédaction de Haïti 24.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    14 octobre 2020, 00:21

    Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Et comme un Témoin historique, je vais vous le Prouver… Dans la lutte pour la prise et pour se maintenir au pouvoir, les Mauvais Acteurs ne badinent pas. Et si c’était pour le Progrès du pays, on pourrait les comprendre. Mais, à 200%, ils poursuivent des objectifs personnels et mesquins. Un éternel CHAOS et l’établissement du "SHITHOLE."

    L’assassinat de ces compatriotes n’allaient pas apporter des BONBONS ZIZIS pour les "Analfabèt pa bèt." Et j’ énumère: Mireille Durocher Bertin (Eddy Arbrouet, Unité de Sécurité du Palais national et deux employés du Ministère de l’Intérieur), Marie Christine Jeune (se pat G-9, men Lame Wouj), Jean Léopold Dominique (sous René Preval), Brignol Lindor (sous JB Aristide, se pat G-9, men Lame Domi Nan Bwa). Se yon ti goute. La liste est longue. Nou soti lwen pou n rive la a. Me Monferrier Dorval…, Grégory Saint-Hilaire et Ricot… sont dans l’impossibilité de me démentir.

    Et si je dois se fier à la BOULE de CRYSTAL, sanble nou poko finn konte Kadav. La journaliste du Journal 4e a fait mention d’un "Régime de Terreur comme modèle politique et de Gouvernance (13 octobre 2020, 4:48 PM).

    Comme un ancien officier des FADH et chef d’un parti politique, Youri Latortue devait comprendre, à cette phase du Combat, se pa DAN kap Kriyen. Et l’ancien colonel Himmler Rebu (un technicien de la Logique, mais un vrai carriériste d’État) était très direct en déplorant l’assassinat de Ricot. Il voyait dans le président Jovenel Moise, "yon nèg ki di nan mal nan mal nèt." Connaissant l’histoire du pays, si c’est vrai, JoMo ne pourrait pas réussir dans une telle entreprise. Tôt ou tard, il connaîtra le sort du pseudo militaire Prosper Avril (en comparaison au général Augusto Pinochet et au militaire patriote Jacobo Arbenz) ou le messie mort-né Jean Bertrand Aristide. À bon entendeur, demi-mot.

    L’Observatoire des Questions Haïtiennes et Internationales
    Alma Mater: Université des Sciences Sociales

    REPLY