Insécurité au Bicentenaire: le Palais de justice abandonné

Insécurité au Bicentenaire: le Palais de justice abandonné

Les différents personnels du Palais de justice ne se sont pas rendus sur leurs lieux de travail, ce mercredi 23 janvier. Paradoxalement, les juges, huisiers, avocats justiciables ont, ainsi, respecté scrupuleusement l’ordre des bandits de Bicentenaire leur demandant la veille de laisser l’espace.

Définitivement, les bandits du Bicentenaire veulent prouver qu’ils sont maîtres des lieux en y faisant régner leurs propres lois.

Les bandits qui prennent en otage l’entrée Sud de la capitale ont demandé, mardi,aux occupants du Palais de justice de vider les lieux. Les juges, huisiers, avocats justiciables avaient exactement une heure pour exécuter cet ordre, selon ce que rapporte des sources concordantes.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Ces personnels de justice, impuissants, ont obéi aux bandes armées. Ils n’ont pas encouru le risque se présenter à leurs bureaux respectifs. Le palais de la justice est déserté.

L’ un des avocats du barreau de Port-au-prince a confié à la rédaction de Haïti 24 que les bandits ont l’habitude de leur demander de quitter le local du Palais de justice.

Rappelons que l’Association Nationale des Magistrats Haïtiens (ANAMAH) n’a jamais raté une occasion pour exhorter les autorités compétentes à prendre toutes les dispositions nécéssaires pour déplacer le Tribunal dans cette zone fragile, réputée de non-droit depuis la recrudescence de l’insécurité dans la 3e circonscription de la capitale.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment