X

X


Insécurité au niveau de la 3e circonscription de P-au-P, le Gouvernement promet de rétablir la paix

Insécurité au niveau de la 3e circonscription de P-au-P, le Gouvernement promet de rétablir la paix

Depuis la disparition du photo-journaliste Vladjimir Legagneur, le 14 mars dernier à Grand ravine, les actes d'insécurité se sont multipliés au niveau de la 3e circonscription de Port-au-prince (Grand ravine,Village de Dieu et Martissant).

On se le rappelle, des membres du Gouvernement notamment le ministre de la Culture et de la Communication ainsi que le directeur de la PNH, Michel-Ange Gédéon ont promis de rétablir la paix dans les quartiers réputés chauds de la Capitale. Ils ont annoncé que des démarches étaient en cours pour arriver à cette fin. Les résultats sont peu probants.

Hier encore, des détonations ont été entendues durant toute la journée au village de Dieu (quartier sud de la capitale).

Et cette dernière attaque de bandits armés fait suite à une série enregistrée depuis le 14 mars dernier au niveau de ces zones réputées chaudes du pays. Des blessés et des morts par balles sont à déplorer.

Questionné à ce sujet, ce mardi 12 juin, le ministre de la Culture et de la Communication répond que le Gouvernement n’est pas “resté indifférent face à la recrudescence de l’insécurité dans ces quartiers”.

Soulignant la présence des agents de la PNH dans ces zones, Guyler C Delva indique une nouvelle fois que le Gouvernement de concert avec les responsables de la police prendront toutes les mesures adéquates afin de rétablir un climat de paix au niveau des quartiers chauds de la Capitale.

Une promesse faite à répétition. Le titulaire du MCC explique que cette lutte n’est pas facile.

Il invite les habitants des zones où font rage l’insécurité à dénoncer les bandits qui y sèment la pagaille.

Par ailleurs, le responsable du MCC a salué les efforts consentis par les agents de la PNH à l’occasion de leur 23 ans d’existence.

Guyler C. Delva a réitéré l’engagement de l’Administration Moïse/ Lafontant de fournir aux responsables de la PNH des outils nécéssaires à son bon fonctionnement.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply