Insécurité : des voitures blindées de la PNH en piteux état après une descente à bas Delmas

Insécurité : des voitures blindées de la PNH en piteux état après une descente à bas Delmas

À bas Delmas, ce mercredi, une vive tension a régné. Des agents de l’unité spécialisée BOID, qui ont été dépêchés sur les lieux, aux alentours de Delmas 16 et Aviation, ont subi la fureur pdes bandits armés. Les voitures blindées, qui servaient à mener l’intervention, ont été fortement endommagées par les projectiles d’armes lourdes.

Ce mercredi 9 septembre 2020, un vent de panique a soufflé sur l’aire métropolitaine. Selon ce qu’a rapporté un habitant de la zone, la situation est partie en vrille quand les bandits ont aperçu les voitures blindées de la Police Nationale d’Haïti (PNH) aux alentours de Delmas 16 et Aviation. Les crépitements des armes automatiques, qui avaient débuté très tôt dans la matinée, ont donc continué.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cette intervention de la PNH n’a donc pas fait mouche et l’objectif visant à déloger Jimmy Cherizier dit “Barbecue”, n’a pas été atteint. En revanche, les bandits ont déployé leurs hommes et empêché la circulation à Delmas 2 et 18. Les voitures blindées en possession des agents ont été pris pour cible et ont fini en piteux état, comme le montrent des images qui circulent sur les réseaux sociaux.

À noter qu’au moment de la rédaction de cet article, un calme apparent a été constaté.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *