Insécurité : égratigné par le PM Jouthe, Rameau Normil réagit

Insécurité : égratigné par le PM Jouthe, Rameau Normil réagit

Lors de la 5e édition du dialogue communautaire en initié par le président de la République, le chef du Conseil supérieur de la police nationale a affirmé vertement n’être pas satisfait du travail du chef de la police nationale.

En réaction, le directeur général de la police nationale, Rameau Normil, dit avoir déjà lancé l’opération ‘’Terminator 1’’ qui vise à résoudre le problème des gangs armés.

Rameau Normil a donné la garantie de neutraliser tout les gangs du pays.  » Il seront conjugués au passé  » a-t-il dit.

« Pour combattre l’insécurité dans le pays il faut à la PNH plus d’équipements », a fait savoir monsieur Normil indiquant que la PNH a déjà procédé à l’arrestation de huit individus du gang ‘’400 Mawozo’’ impliqués dans l’assassinat du nourrisson de 4 mois sur la route de Ganthier.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Un homme, une mission, des moyens. Il n’y a pas de comparaison entre le manque d’équipements et la compétence. Je sais ce que je fais, démanteler les gangs est pour moi une passion », a poursuivi le chef de la police nationale.

Par ailleurs, le patron de la PNH a fait savoir qu’il a un plan global et opérationnel de sécurité axé sur plusieurs points: assurer la reprise des activités scolaires, sécuriser les grands axes routiers, lutter contre le kidnapping, démanteler les gangs armés.

Rameau Normil n’a pas cessé tout au long de son intervention de réclamer les équipements qui lui permettraient de mieux gérer sa mission tout en faisant valoir ses compétences. Disant avoir trouvé une police avec beaucoup de passifs, il dit travailler pour redorer son blason.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    11 août 2020, 04:17

    Le PM ne sait pas quel nom donné à son chien. Il fait du BRUIT pour rien. Qu’est ce que ça signifie, "Sekirite pa zafè timoun li ye, menm jan politik pa zafè tmoun." Le crachat tombe sur son nez. Le PM, le DG de la PNH et la CNDDR sont dans l’impossibilité de faire leur travail. Et ne parlons pas du "garant des Institutions."

    Le 13 août 2019, au micro du journaliste Robenson Geffrard, M. Jean Rebel Dorcénat avait identifié 11 personnes qui s’adonnent dans le commerce de Cartouches/Munitions, tout en prenant soin de ne pas citer de noms. Un an plus tard, le PM et son patron restent MUETS. Selon, M. Dorcénat, il y a Collision entre les Marchands de Munitions et des Officiels du pouvoir…

    Le DG de la PNH n’est pas le dernier des Imbéciles, il comprend la MISE en SCÈNE du PM. Li Poze l! Le DG de la PNH sait très bien, les Marchands de Munitions sont plus dangereux que les chefs de gangs. Iscar vs KETHIA LOUIS.

    REPLY