Insécurité : La jeune Byanka Gauthier libérée

Insécurité : La jeune Byanka Gauthier libérée

La famille de Byanka Gauthier est soulagée. La jeune gestionnaire âgée de 24 ans, enlevée aux environs de 7 heures du soir, par deux individus non identifiés dans la zone de Lathan, en plaine, a été libérée.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les ravisseurs de Byanka avaient abandonné sa Nissan Rogue de couleur grise année 2010 immatriculée BB-42974 à l’entrée de Lilavois. Le lendemain, ils avaient exigé la somme de 150 mille dollars en échange de sa libération.

C’est un ouf de soulagement pour la mère de Byanka qui ne pouvait plus manger ni boire
depuis l’annonce de l’enlèvement de sa fille. Sans nouvelle de celle-ci, madame Gauthier avait prié les ravisseurs de ne pas toucher à sa fille. Madame Gauthier a remercié tous ceux qui ont fait preuve de solidarité envers sa fille.

Elle en a profité pour appeler les autorités policières et judiciaires à assumer leurs responsabilités en vue de rétablir la paix et d’instaurer un climat sécuritaire dans le pays.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    20 décembre 2020, 12:43

    "Celui qui accepte le MAL sans lutter contre lui COOPÉRE avec lui." Martin Luther King

    Il reste à savoir si les ravisseurs avaient écouté Madame Gauthier, en ayant soin de ne pas toucher à la ravissante Byanka et surtout de ne pas s’adonner à la Gourmandise. Je n’ai pas encore la réponse….

    Au-déjà de l’ Échec de LAVALAS et du PHTK dans la Construction de l’ État Moderne, le problème de l’HOMME HAÏTIEN est beaucoup plus profond. Fok nou chèche MOUL kap kale kalite moun sa yo pou n jete l. JB ARISTIDE pase nan Pè li pa vin yon nouvo moun. Li TRAYI Bondye, li TRAYI Pèp Ayisyen. Kouzen Martelly-Jovenel vini yo swit menm tras marasa Aristide-Preval la, yo TRAYI Bondye ak TRAYI Pèp Ayisyen pou Oligachi ak "Core Group." Se pa nouvel konstitisyon ak ANI oswa Dan Kanni ki pral rezoud problèm yo. Le Contraste est saisissant:1957-1986: dictature et État Fort vs 1986-2020: DÉMOCRATIE et CHAOS.

    En regardant la Configuration sur le terrain et les pratiques de toutes les classes Sociales, ce n’est pas demain on va atteindre le bout du tunnel. "Nouveau Contrat Social" ak "Transition de Rupture" se pawol VAN pou pran "Analfabèt pa bèt" nan Pèlen Mobilizasyon pou deboulonnen Ti bagay ki pa pran chans istorik.

    En tout cas, Il faut remercier Allah, la ravissante Byanka n’a pas connu le sort de l’écolière Evelyne. Paraît-il, Byanka s’était montré plus Coopérante et surtout SINCÈRE.

    L’Observatoire des Questions Haïtiennes et Internationales

    REPLY