Insécurité-Opérations policières : la PNH dresse son bilan trimestriel

Insécurité-Opérations policières : la PNH dresse son bilan trimestriel

La Direction de la Police Judiciaire a dressé, ce mardi 3 novembre 2020, le bilan des interventions menées par les différentes unités de police au cours des trois derniers mois (août-septembre-octobre) dans le pays.

Lors d’une conférence tenue en présence des portes-paroles de l’institution répartis dans les 10 départements du pays, le Commissaire Michel-Ange Louis-Jeune a signalé plusieurs arrestations ayant eu lieu au cours de ces interventions. En effet, toujours d’après les informations révélées Michel-Ange Louis-Jeune, porte-parle de l’institution, la police administrative et judiciaire ont mené 6225 opérations ayant conduit à l’interpellation de 4681 individus, la saisie de 145 armes à feu et 22 148 munitions détenus illégalement.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les portes-paroles, présents à la conférence, ont établi un bilan respectif des opérations menées. Dans le département du Nord, un total de 1256 cas d’interventions ont été enregistrés dans le cadre des opérations massives dénommées « Terminator ». Différentes unités de la police y ont pris part.

Les agents de police du Nord ont procédé à l’arrestation de 509 individus dont 205 sous mandats et 304 en flagrants délits, selon le porte-parole de la PNH-Nord, Anacé Dorival. Plusieurs armes à feu (13), cartouches (10) et chargeurs (2) ont été saisis. Par ailleurs, 5 cas de kidnapping ont été enregistrés et 1 cas de crime transnational en rapport avec la vente de voiture volée. Aussi, plusieurs cas de conflits terriens (8) et accidents routiers (187) sont survenus.

Dans le département du Sud, l’inspecteur Yves Lesages dit avoir mené 322 interventions dont en résulte 508 arrestations parmi lesquelles 250 sous mandats et 258 en flagrants délits. De ces opérations, 9 armes de différents calibres, 29 munitions et 2 chargeurs ont été saisis. De plus, 16 voitures ont été confisquées ainsi que 74250 gourdes lors des interventions. Des trafics de stupéfiants ont été enregistrés par les agents qui ont procédé à l’arrestation de deux Jamaïcains.

Le département de l’Artibonite compte également de nombreux cas d’interventions soit 1510 qui ont conduit à l’arrestation de 492 individus dont 303 sous mandats et 189 en flagrants délits. Max Saint Preux, le porte-parole de ce département, a affirmé avoir confisqué 32 armes à feu de différents calibres, 6 chargeurs et 7369 munitions.

Notons que le bilan dressé par les différents portes-paroles de l’institution policière démontre une augmentation de l’insécurité dans tout le pays. Et le kidnapping est en nette hausse. En effet, de nombreux cas d’enlèvement ont fait la une des journaux. La capitale n’en est pas épargnée. Par ailleurs, les autorités policières ne ménagent pas leurs efforts et travaillent pour freiner la prolifération des gangs dans les villes de la capitale et des provinces, selon ce qu’a fait savoir le porte-parole de la PNH Michel-Ange Louis-Jeune.

Laïka Mezil

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *