Jean Ersnt Muscadin : La FJKL supporterait-elle les bandits ?

Jean Ersnt Muscadin : La FJKL supporterait-elle les bandits ?

Le commissaire du gouvernement de Miragoâne, Jean Ernst Muscadin, est sous le feu des critiques après l’exécution sommaire du présumé membre du gang de Izo dénommé “Zo pwason”.

En effet, dans une correspondance adressée au ministre de la justice, Berto Dolcé, ce vendredi 3 juin, « la Fondation Je Klere travaillant pour le respect des droits humains » a réclamé la démission et la poursuite du commissaire du gouvernement Jean Ernst Muscadin pour avoir exécuté le nommé “Zo Pwason”. Une action sur laquelle la société reste divisée.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Nombreux sont ceux qui croient que les bandits doivent avoir des répliques proportionnelles à leurs actes. D’autres pensent que ce n’est pas la meilleure façon de parvenir à bout du phénomène de banditisme qui ne cesse d’endeuiller les familles haïtiennes. Pour eux, le commissaire avait déjà maîtrisé le malfrat et n’aurait pas dû l’exécuter froidement en le filmant.

De son côté, le commissaire a déclaré que : « tant que je suis commissaire de Miragoâne, ma juridiction sera un cimetière à ciel ouvert pour les bandits de Martissant et de Grand Ravine cherchant des refuges ».

Une affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *