Jean Henry Céant, l’homme qu’il faut, à la place qu’il faut ?

Jean Henry Céant, l’homme qu’il faut, à la place qu’il faut ?

Les mauvaises langues peuvent tout lui reprocher à tort et à travers.

Ceux qui voudraient que la critique destructive soit consacrée au rang de  »sport national » peuvent, comme bon leur semble, l’affubler de toutes les étiquettes. Les plus ignobles comme les plus infâmes.

L’important est que: Jean Henry Céant n’est pas un quidam. Outsider, il ne l’est pas non plus.

Deux fois candidats à la Présidence, Jean Henry Céant a toujours voulu servir son pays.

Aujourd’hui nommé Premier ministre, le notaire de 61 ans est, sans contredit, l’homme de la situation parce qu’étant à la fois technocrate et politique. Mieux que quiconque, Jean Henry Céant connait autant l’administration publique que le  »terrain politique ».

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Deux connaissances essentielles pour mener à bien une équipe gouvernementale et donner les résultats escomptés.

En Haïti, les commentateurs politiques, les politiciens eux-mêmes, les  »savants » comme l’homme de la rue souhaitent toujours que les postes hautement politiques soient occupés par des politiques, des  »connus » et/ou des expérimentés et non par des  »inconnus politiques » ou des inexpérimentés.

Sans cynisme aucun. Les émeutes urbaines des 6 et 7 juillet dernier ont mis Haïti à la croisée des chemins. Peut-être une chance nous est offerte aujourd’hui de faire le bon choix. De placer l’homme qu’il faut, à la place qu’il faut.

Prétendant à la Primature, Jean Henry Céant incarne mieux que quiconque l’homme qui peut non seulement aider le chef de l’Etat à réaliser ses promesses aussi grandes que multiples, mais aussi qui peut calmer les nerfs de l’Opposition anesthésiante.

Puissent le Parlement être guidé par le génie politique et octroyer à Jean Henry Céant sa bénédiction !

3 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

3 Comments

  • Gui Charles Saint Julien
    12 août 2018, 04:19

    Je suis avec Jean Henry pour le bien-être du peuple haïtien

    REPLY
  • Dorisca Jean Prinston
    13 août 2018, 04:00

    Je trouve que le Président Jovenel Moïse n’a pas du tout mal choisi quand il fait choix d’un homme lari comme on a souvent dit en créole, car je vois en Créant un premier ministre qui connaît comment et où touché la malingre, et l’améliore .

    REPLY
  • Votre Nom *
    6 février 2019, 10:46

    Commentaire *

    REPLY